Craquage complet à l’occasion du Festival des lumières dans le jardin botanique de Montréal ! Une jolie idée de Méli, qu’Alexia et moi avons suivie à la tombée de la nuit dans les pavillons chinois et japonais, après avoir été trembler devant les grosses mygales de l’insectarium. Le tout tandis que Sandy nous fouettait gaiement le visage, en faisant danser les feuilles des érables québecois. Parfait.

Je reviens en dessins quand j’aurai digéré mon décalage horaire.

On se trouve les excuses qu’on peut…

D'autres raisons de se gausser :

Fuir l'objectif
Mon oeil-fleur
Et leurs jupes s'envolaient
Gitannekesfoor : comme des enfants
Le tour du bocal
Cinq jours à Rome

1 Comment on Même pas peur de Sandy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *