Depuis un bout de temps, je cherche un luminaire en papier d’inspiration japonaise pour notre chambre et impossible de mettre la main sur un truc qui me plaît. Alors, ni une ni deux, j’ai de nouveau mis mon amoureux à l’ouvrage, et voilà le résultat. Je t’explique comment faire, puisque j’ai appris la manœuvre en travaillant sous les ordres de ce directeur de chantier tout à fait intransigeant.

Le matos :

– une grande feuille de papier qui laisse passer la lumière

– une équerre

– des tiges de bois de 1x1cm de côté

– une scie

– un cutter

– de la colle à bois

– un marteau

– des petits clous

– une ampoule

– un soquet

1) Choisis la dimension des arrêtes de ton cube. Découpe deux bandes de cette largeur et de deux fois cette dimension en longueur, plus 1cm pour l’assemblage. Si tu en as la possibilité, tu peux faire une seule bande de quatre fois la dimension de l’arrête de ton cube. Scie des tiges de bois de la dimension de cette arrête et colle-les sur la longueur de ta bande de papier, en prenant soin de les poser l’une contre l’autre. Il doit rester 1cm de libre en bout de course. Laisse sécher la colle.

2) Si tu as découpé deux bandes (et non une), colle celles-ci l’une à la suite de l’autre. Laisse à nouveau sécher la colle.

3) Plie soigneusement cette bande de papier pour faire un cube. Colle les extrémités pour le fermer.

4) Scie des tiges de bois un peu plus longues que la dimension choisie pour l’arrête de ton cube. Assemble-les à chaque coin du cube en les fixant aux tiges qui leur sont perpendiculaires à l’aide d’un petit clou. C’est une étape très délicate.

5) Pour fixer le soquet, nous l’avons simplement coincé entre deux tiges de bois supplémentaires, clouées aux montants supérieurs du cube. Pour le fond, ajoute un carré de papier avec un surplus de 1cm sur chacun de ses côtés, pour pouvoir le coller aux autres faces du cube. C’est fini, et c’est très joli !

D'autres raisons de se gausser :

Tutoriel et patron du sarouel évolutif pour bébé
Sur les traces du renard
Une petite abeille pour rouler vers l'aventure
"Stromae", le gilet sans manche pour tout-petit
La tour d'apprentissage (ou "learning tower")
Le sarouel des Valseurs pour mon tourbillon de couleurs

2 Comments on Luminaire en papier japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *