20131010-003723.jpg

Pour l’anecdote, c’était la veille de mon accouchement. La nuit même, je filais à l’hôpital sur les quatre heures du mat’, pour mettre au monde mon adorable petit garçon une douzaine d’heures plus tard.

D'autres raisons de se gausser :

Yo, ardent défenseur de "Californication" (2)
Pour Sarah, c'est presque une question de principe
En rentrant de Suisse, alors que je m'apprête à faire huit heures de voiture
Ces chers opérateurs de téléphonie mobile (2)
Grandir
Et si Fred avait tout compris à la vie ?

2 Comments on À force d’être comparée à un mammifère marin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *