IMG_0515[1]






… et puis

une dizaine d’heures plus tard,

après SEPT heures de contractions…





IMG_0517[1]

Ps : à ceux et celles qui pensent que si les femmes du Moyen-Age étaient capables d’accoucher sans anesthésie, celles d’aujourd’hui peuvent le faire aussi, ainsi qu’à ceux et celles qui trouvent que c’est complètement crétin de vouloir accoucher dans la douleur à l’heure des prouesses technologiques de notre temps, lisez la suite…

Cette illu n’a d’autre but que de faire sourire et de me rappeler ce bon moment (histoire de ne pas recommencer trop vite). Je n’accepterai aucun débat sur le pour ou le contre de la péridurale : j’estime que chaque femme doit avoir le choix et que personne n’a le droit de poser un jugement sur celui-ci. J’en ai marre de lire ces bêtises un peu partout sur la blogosphère, alors chut. On sourit ou on passe son chemin et pis c’est tout !

D'autres raisons de se gausser :

Le principe du bouc émissaire
Déjà gamine, je dessinais à foison...
La bonne excuse
Toujours les trois premiers mois
Renaud, un collègue de Nykola, a deux filles
Un retour (quasi) inespéré

3 Comments on Le jour où j’ai retrouvé la foi… en la médecine

  1. J’adore Nico par la fenêtre !! 🙂 Et je suis supra méga fière de toi, vous me manquez beaucoup. Après mes examens je filerais vous rejoindre avec le premier train 🙂 bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *