Après avoir présenté le lit au sol et l’espace de jeu, je te propose un dernier article sur la chambre du tout-petit aménagée dans l’esprit de la pédagogie active. Cette fois, nous parlerons de l’espace de soin.

Un espace inspiré de la pédagogie active

Comme pour le lit au sol et l’espace de jeu, il s’agit encore une fois de faire de l’enfant un acteur au cœur de son environnement, en organisant l’espace à sa hauteur et en sécurisant l’espace pour favoriser sa liberté de mouvements (je donne le bain et les soins dans la chambre car ma salle-de-bain est exigüe et tout vieillotte, mais peu importe la pièce que tu choisis).

lebain01
L’environnement sécurisé de la chambre permet à l’enfant d’explorer l’espace librement ; l’adulte se positionne en observateur.
  • Pour le bain et le change, nous avons disposé deux matelas à langer au sol : le grand est en coton et le second est un matelas imperméable classique. À moins d’avoir des problèmes de dos, c’est une solution vraiment très pratique, qui permet 1) de faire l’économie d’une table à langer traditionnelle (souvent peu esthétique), 2) de permettre à l’enfant de bouger pendant le change et au parent de s’éloigner un peu s’il manque un produit de soin ou un vêtement. Maintenant que mon fils de neuf mois essaye sans cesse de « s’échapper » du matelas pour découvrir d’autres horizons, je ne cesse de me féliciter de ce choix, qui lui permet de participer aux soins (plutôt que d’attendre passivement que j’aie fini, et moi de m’énerver parce qu’il se fait la malle).
  • Le meuble de rangement est à hauteur de l’enfant et ouvert, afin de lui permettre de manipuler tout ce qui s’y trouve : les inserts de couches lavables, les tétras, quelques bavoirs, etc. Bien sûr, les produits de soin ne resteront pas à portée des petites mains : une fois le change fini, ils regagneront le haut de l’étagère latérale, que l’enfant ne peut pas atteindre.
Les produits de soin regagnent leur étagère hors de portée des petites mains
Les produits de soin regagnent leur étagère hors de portée des petites mains

En deux mots, il s’agit de sécuriser l’espace pour favoriser la motricité libre.

D’autres exemples d’aménagement de l’espace de soin dans l’esprit de la pédagogie active (The Free ChildMerci qui ? Merci MontessoriHow we Montessori) :

Transformer l’heure du bain en rituel

À l’arrivée d’un nouveau-né, notre désir le plus cher est de lui apporter de la tendresse. L’heure du bain peut devenir un moment particulièrement privilégié pour procurer confort, douceur et amour.

  • En cas d’allaitement notamment, le bain est un super moment que le papa peut pleinement investir. Je me rappelle de l’étonnement de la sage femme à la maternité lorsque Nykola lui a annoncé que c’est lui qui allait donner le « premier bain » ! C’était pour moi l’occasion d’avoir une demi-heure pour m’occuper de mon corps et me reposer un peu de toute l’agitation des premiers jours. En plus, il a pu me faire part de son ressenti et de son « expérience », alors que le plus souvent c’est la mère qui explique (« tu devrais plutôt faire comme ci, ou comme ça »), un ordre (naturel ? plutôt culturel) qu’il m’importe beaucoup de bousculer. Ça n’empêche évidemment pas la maman de donner elle aussi le bain.

lebainavecpapa

  • Il est important de faire du bain un moment de détente pour le parent comme l’enfant ! Pour cela, il me semble essentiel de prendre le temps. Si on en manque, mieux vaut selon moi remettre le bain au lendemain. Un bébé n’a pas besoin d’être lavé tous les jours.
  • Le bain peut être donné indifféremment le matin ou le soir, évidemment, mais personnellement je préfère le donner le soir pour le calme qu’il apporte. Par contre, le fait que je « zappe » le bain les soirs où nous sortons ou lorsque je suis trop fatiguée m’empêche d’inclure le bain au rituel du coucher. À toi de voir l’organisation qui te convient le mieux.
  • Créer une ambiance propice : s’assurer qu’il fasse suffisamment chaud dans la pièce (entre 21 et 23°, une température qu’il faudra donc diminuer pour le coucher si tu choisis de donner le bain dans la chambre), préparer les capes et serviettes de bain (j’opte pour une serviette et une cape, enroulant mon fils dans la seconde une fois que je l’ai essuyé avec la première afin qu’il ne prenne pas froid), les produits de soin, les vêtements, etc. à portée de main, tamiser la lumière, mettre de la musique douce, … ou tout autre idée qui participerait à la douceur de ce moment.

Avec Sonia Rochel, auxiliaire de puériculture, le premier bain du nouveau-né devient un moment complètement magique !

 

A la recherche d’autres sources d’inspiration sur le bain ou l’apprentissage de la propreté dans l’optique de la pédagogie active ?

Rendez-vous sur le tableau Pinterest de Minuscule infini qui est consacré à ce thème :

pintesrestbain

 

D'autres raisons de se gausser :

Des étoiles en papier (DIY)
Le toboggan à boules ("tracking toys")
Trois vestes en laine pour bébé sur le banc d'essai
Les arts plastiques selon l'approche Reggio, ou l'art de ne pas faire du "bricolage"
Eureka : j'ai un sling !
Bonjour le calme : reconnexion à soi et à l'instant dès deux ans [concours]

4 Comments on L’heure du bain : espace de soin montessori 0-18 mois

  1. J’ai acheté un body sur tes conseils (ceux qui grandissent avec l’enfant)! Je devrai le recevoir asap… We’ll see. Je suis chagrinée que le tissu de laine que tu a testé bouloche (je déteste qd ça bouloche)… J’ai cherché ailleurs, dur dur de trouver ce type de matière…

    • Mmmmmh oui : du mérinos aussi doux, certifié oeko-tex… je n’ai trouvé que celui-là en Europe. Et pourtant, je te promets que j’ai cherché. Trèèèèèèèèèèès longtemps ! Si jamais tu mets la main sur autre chose sans taxe (européen donc), je suis toute ouïe !!!

  2. C’est drôle, je ne sais plus comment je suis tombée sur ton blog il y a quelques jours, un lien sans doute (rapport aux habits pour bb) et là je lis… Ce que je fais 🙂 mon bébé va avoir 6 mois. Depuis ses premières semaines il est massé presque tous les jours (ma belle mère nous a confié le livre dont tu parles), baigné dans une baignoire similaire (que j’aime vraiment bcp), j’ai fait des petits pochons (pas de toile enduite par contre) pour les couches lavables les produits etc, et depuis deux mois on ne le change plus que par terre… Il bouge trop. C’était presque dangereux. La seule chose qui nous embête pour ce dernier point, c’est le côté inesthétique des trucs à langer par terre… Et là, c’est diversification avec approche mixte: des morceaux pour commencer et appréhender les légumes dans leur globalité et des purées qu’on va bientôt introduire pour la nounou le midi. C’est très drôle de lire et se dire qu’on est pas seuls!
    … Ne reste plus que les vêtements en laine à tester!

    • Chère Anne, merci ! Moi ça me fait un bien fou de lire que je ne suis pas la seule dans ce cheminement, que plein d’autres parents mènent les mêmes réflexions pas très loin de nous !!! Et attention aux vêtements en laine, une fois qu’on est tombé dans l’addiction…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *