Je te propose donc une initiation à l’art délicat de l’appliqué, dans le but de décorer un coussin, une gigoteuse ou une housse de couette d’un mignon renard enroulé sur lui-même.

Niveau difficulté : ce tutoriel et son patron sont pensés pour les débutants ou les « pressés-d’en-finir-vite ».

Ah ! La renard-mania a encore frappé (souviens-toi, la première fois que j’avais succombé, j’avais cousu un petit pantalon bicolore et une étole « renardeau » dans la foulée) ! Cette fois-ci, j’ai réalisé un coussin « renard bleu » qui prend la forme d’un renard endormi (ou mort… les yeux en croix, c’est une suggestion de l’homme) et je suis bien décidée à t’en faire profiter.

 

Avant tout, un petit détour par chez nous

J’aime beaucoup les avalanches de coussins pour chambre d’enfant que l’on voit partout sur le net. Mais pas question de les disposer dans le lit, car je trouve bien trop contraignant de devoir tout sortir le soir pour tout redisposer en bon ordre le matin (je me connais, ça finirait en gros tas informe à côté du lit au sol).

coussinrenard07

Mon idée est donc de créer progressivement un coin lecture (toujours dans l’idée d’aménager des espaces distincts pour chaque activité, ainsi que le suggère la pédagogie active). Je ne suis pas pressée, celui-ci ne prendra réellement forme que dans notre futur nouvel appartement, mais en attendant, dès que j’ai une idée originale de création, je commence à gribouiller et, une fois satisfaite, je m’y attèle.

Après avoir longuement hésité à créer une descente de lit animale (grrrr !, c’est mon côté bestial qui parle), j’ai finalement décidé d’opter plutôt pour un coussin prenant la forme d’un renard enroulé sur lui-même. Je l’ai créé dans les couleurs de la chambre. Il est volontairement assez sobre, car je n’aime pas beaucoup les appliqués aux multiples superpositions et / ou très enfantins (les petits lapins qui t’adressent des clins d’œil ou les oursons qui t’envoient des bisous pailletés, très peu pour moi). Les yeux en croix, c’est la petit touche humoristique suggérée par le papa après que j’ai réalisé l’étole « renardeau » (j’avoue, ça aurait eu plus de classe sur cette création, mais son commentaire est arrivé trop tard).


Petite galerie d’inspiration

Plus d’idées sur le tableau Pinterest de Minuscule Infini consacré à ce thème.



Il a rejoint la fleur-cocon que j’aime toujours autant, mon nouveau pouf cacahuète tricoté (dont je te livre bientôt le tuto express) et le joli zèbre de N°74 shoppé chez Once upon a time. Et comme tu le vois, il a été tout de suite adopté.

coussinrenard07 coussinrenard06 coussinrenard05 coussinrenard04

Trêve de blabla, place au tutoriel !

Matériel

  • Le tissu de ton ouvrage de base (coussin, gigoteuse, housse de couette, etc.), encore NON ASSEMBLÉ. Ici, il s’agit d’un velours de coton du Chien Vert
  • Feutrine blanche : je propose de travailler avec de la feutrine qui est un tissu qui permet de réussir facilement un appliqué lorsqu’on débute (il est épais, tient bien en place, ne s’effiloche pas). J’aime également le contraste des matières (velours / feutrine), qui intéressera à coup sûr les bébés. Il est bien entendu possible de choisir un autre type de tissu.
  • Feutrine noir ou boutons pour les yeux
  • Rembourrage (pour le coussin) : le plus facile à trouver est le polyester, mais je te conseille d’utiliser du coton ou de la laine si tu as l’occasion
  • Fil à coudre blanc
  • Craie pour tissu (effaçable, donc)
  • Carton ou papier pour dessiner le gabarit
  • Machine à coudre
  • Aiguilles, ciseaux
  • Rubans divers (facultatif)

Tutoriel pour réaliser facilement un appliqué

renardbleu

  1. Imprimer le patron. Découper la tête et dessiner un gabarit. Reproduire sa silhouette à l’endroit désiré de l’ouvrage avec la craie à tissu (sur le côté « endroit » donc ; ici, en l’occurrence, sur l’endroit de mon cercle en velours).
  2. Piquer au point zig-zag étroit le tracé de la tête du renard. Si c’est ta première fois, entraine-toi d’abord sur une chute de tissu à faire de beaux angles avec ta machine.contourteterenard

    Détail du contour au point zigzag
    Détail du contour au point zigzag


  3. Découper les « joues » et les oreilles du renard, ainsi que la queue du patron et reproduire ces différentes parties dans la feutrine. Découper sur le tracé (càd sans marge de couture).
  4. Positionner les différentes parties sur l’endroit de l’ouvrage et épingler sommairement (il n’est pas nécessaire d’épingler tout le contour, quelques aiguilles réparties aux points stratégiques suffisent amplement).
  5. La feutrine est un tissu qui ne s’effiloche pas : tu peux donc choisir d’assembler tes différentes pièces au corps de ton ouvrage 1) soit en faisant un simple point droit à 5mm du bord des différentes pièces, 2) soit en faisant un point zigzag tout le long du bord de la pièce, comme pour un appliqué « classique » (en coton, par exemple). Si tu choisis le point zigzag, il faudra veiller à ce qu’il chevauche le bord du tissu (la machine piquera en alternance à l’intérieur et à l’extérieur de ta pièce en feutrine). Les deux techniques présentes plus ou moins le même degré de difficulté : assure-toi simplement de maîtriser le tracé de ta machine en t’entraînant brièvement sur une chute.


    Deux solutions :
    pointdroitapplique pointzigzagapplique

    Les appliqués de l'étole "renardeau" étaient assemblés au point droit
    Les appliqués de l’étole « renardeau » étaient assemblés au point droit, par exemple, tandis que ceux du coussin « renard bleu » sont réalisés avec un point zigzag.

  6. Ajouter les yeux et le nez : découper des cercles dans de la feutrine noire et assembler au point droit ou coudre des boutons.
    Normalement, on couds d’abord les parties supérieures d’un appliqué avant de l’assembler au corps de l’ouvrage. Ici, cela n’a pas vraiment d’importance. J’ai préféré le faire après pour avoir une meilleure tenue du tissu.

    detailjoue
  7. Dessiner la hanche du renard au point zigzag, comme pour le contour de la tête.
  8. Il ne te reste plus qu’à assembler ton ouvrage : ajouter éventuellement des rubans, coudre les différentes pièces endroit contre endroit (c’est-à-dire l’envers visible vers soi) en laissant une ouverture pour retourner ensuite sur l’endroit, rembourrer dans le cas du coussin et fermer enfin l’ouverture à la main (pour comprendre le principe du retournement lors de la création d’un coussin, suis le pas-à-pas illustré du doudou dino).

Le patron de l’appliqué « renard bleu »

Ce patron est disponible gratuitement pour le téléchargement. Comme d’habitude, je le mets à ta disposition car je crois fondamentalement à l’extraordinaire puissance de partage et d’échange que constitue la Toile, mais

l’usage de ce patron est strictement réservé au cadre personnel et non-lucratif !

Si tu l’utilises : un petit mot, une photo, suivre Minuscule Infini sur Facebook… sont des choses qui me font toujours plaisir !

>>> Patron de l’appliqué « renard bleu » <<<

coussinrenard01 coussinrenard02 coussinrenard03


Quelques liens


 

Et de ton côté ?

Et chez toi, on lit où ? Aurais-tu une super idée de coussin facile pour compléter ma collection (car, oui, il m’en faut vraiment plus) ? Une question te turlupine ? Tu voudrais me communiquer une idée pour m’aider à améliorer ce tutoriel ?

N’hésite pas : laisse un commentaire !

 

D'autres raisons de se gausser :

Une écharpe à coudre...
Les petits garçons aussi naissent dans les fleurs
Un lit au sol pour mon petit prince
Pas d'âge pour faire du toboggan
Bandana effet "loose"
Le boléro de "Mi" : tutoriel et patron

2 Comments on Débuter les appliqués : tutoriel et patron du coussin « renard bleu »

  1. Bon, plus de 2 ans plus tard, pour la suggestion, c’est un peu râpé… mais bon, comme je passais déposer un grand « merci » pour ce patron et ces explications, je dépose une idée, sait-on jamais… de coussin en forme d’étoile! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *