Une de mes principales motivations à tenir ce blog réside dans les nombreux retours que je reçois de mes lecteurs : tant de commentaires, de questions, de photos, etc. que je découvre avec énormément de PLAISIR !

Certains de ces échanges se prolongent et donnent lieu à de véritables moments de partage, très précieux pour la jeune maman en quête de découvertes que je suis. Parmi ces petites pépites, en voici une que j’ai proposé à son auteure de publier, parce qu’il me semblait que cette expérience pourrait parler à un tas d’autres (futurs) parents.

Aujourd’hui, Minuscule Infini est donc ravi de pousser la porte de la maison de

Sophie et Sami

pour discuter de pédagogie active et, notamment, de lit au sol et de learning tower. C’est empreint de délicatesse et sur la pointe des pieds que nous allons pénétré dans leur petit univers feutré !

 

Devenir Maman m’a littéralement bouleversée… sur énormément de points de vue mais aussi sur la manière dont j’allais éduquer mon fils.

J’ai toujours été attirée par les pédagogies dites « actives » et c’est lors de la naissance de mon fils et la grossesse (durant laquelle j’avais plus de temps) que j’ai eu l’envie de m’y mettre activement, de proposer à mon fils qui n’allait pas aller en crèche, une éducation visant à le rendre autonome à tous points de vue, à oser s’exprimer (en étant à son écoute), à se questionner, à oser essayer, à prendre confiance en lui, à le voir s’épanouir tout en ayant des limites mais posées différemment que celles posées par la plupart des parents.

Pas à pas vers la pédagogie active

En tant qu’institutrice maternelle je démarre avec un bon bagage, une belle formation et un métier-vocation que j’aime plus que tout (ou presque ).

C’est comme si Sami avait entendu mon désir de favoriser son autonomie et son épanouissement et allait m’aider dans ce cheminement vers la pédagogie active.

Je suis à son écoute, et c’est magique, c’est lui qui fait la Maman que je suis devenue. C’est lui qui m’a guidée vers cette pédagogie. Je n’ai fait qu’être à son écoute.

 

SophieetSami02

Sommeil et lit au sol

Lors de sa naissance, déjà, Sami était un bébé demandeur de contact, je l’ai assez vite porté (écharpe, sling) car il ne s’endormait que sur moi, ou au sein. Nous avons pratiqué le cododo, et à 5 mois, le lit à 3 pans attaché au nôtre devenant trop petit, nous avons décidé qu’il dormirait dans sa chambre, dans son lit à barreaux.

Mais voilà, plus facile à dire qu’à mettre en pratique. Sami s’endormait uniquement sur moi, dès que je le posais, il ne sentait plus mon contact… j’ai essayé pas mal de choses : le mettre sur l’écharpe dans son lit, avec un t-shirt imprégné de mon odeur, avec une bouillotte pour qu’il n’y ait pas d’écart de température (c’est ce qui fonctionnait le mieux), je me suismême couchée avec lui dans son lit à barreaux (!) pour lui montrer qu’on pouvait y être bien… mais rien n’y faisait : il hurlait.

Je suis alors arrivée sur l’article sur le lit au sol de Maman Minuscule Infini… et là: enfin une éclaircie! Et si on essayait?! Aussitôt dit, aussitôt fait. Sami a directement accepté son lit, terrain de jeux et de câlinage de peluches en tous genres. Mais bon, fallait pas rêver, il n’allait pas s’endormir seul du jour au lendemain… d’ailleurs à ce jour c’est toujours en apprentissage. Il ne s’endort que lorsque je suis couchée près de lui.

Mais il apprécie son lit, y joue, peut y rester seul, c’est son espace et il l’apprécie (ce qui n’était pas le cas du lit à barreaux). Il en connaît très bien les limites et s’il se réveille la nuit, il m’appelle et n’en sort pas sans que je vienne…

litausolmontessori litausolmontessori

Learning tower et « vie active »

Sami étant la plupart du temps chez nous (lorsque je travaille, sa grand-mère vient s’occuper de lui chez nous), il joue énormément par imitation. Dès qu’il a marché (12 mois), il prenait le balai et la mopette et du haut de ses 74 cm, nettoyait l’appart avec moi… pas évident à manipuler je lui ai donc trouvé un mini balai et mopette, qui ont fait son bonheur!

Lorsque je cuisine, ou fais la vaisselle, il demande constamment d’être dans mes bras pour voir ce que je fais et mieux : y participer!

C’est en surfant sur la Toile des Mamans que j’ai trouvé cette super idée de la Learning Tower, plus communément utilisée aux USA (comme une grande partie de la pédagogie de Maria Montessori).

Elle permet à l’enfant (dès l’âge de la marche) d’être à la hauteur du plan de travail (ou de l’évier) et donc de participer aux activités, et d’être beaucoup plus autonome (car très vite il parvient à y grimper seul et en toute sécurité), c’est parfait pour laver les petites mains. Bien entendu, cela demande une participation active des parents car tous les objets sont à portée de petites mains… mais du coup, Sami sait à 15 mois, utiliser la machine à café ou à thé. Apprend à transvaser l’eau dans les différents contenants, tout en jouant à m’imiter.

Sa motricité fine ne fait qu’évoluer de manière positive, je le sens épanoui, heureux d’être entendu, c’est un ptit bonhomme toujours souriant, joyeux, autonome… mais aussi parfois frustré (bien-sûr) à vouloir manipuler certains objets qui peuvent le mettre en danger, ou lorsqu’il faut s’arrêter et qu’il aimerait continuer… mais cela fait partie des apprentissages et de cette éducation active que j’offre à Sami.

 


 

Merci à Sophie pour ce beau témoignage ! Voilà plein de principes de pédagogie active tout simples qu’on a envie d’appliquer très vite chez soi (pas toi ?).

Ce texte et les photographies qui l’illustrent restent la propriété de leur auteure. Merci de ne pas les diffuser librement ! Quant à la « learning tower » ou « tour d’apprentissage », voici un article qui t’apprendra tout sur ce meuble hors du commun, très utile dans un univers pensé pour promouvoir la motricité des plus petits.

 

D'autres raisons de se gausser :

Oui, mon petit garçon joue à la poupée
L'allaitement, tout naturellement ?
Me rêver princesse, dans mon corps de maman
June
Soudain, arrêter le temps : yoga, méditation, massage et taï chi pour les petits [concours]
Mes coups de cœur chez Manine Montessori

6 Comments on Bienvenue chez… Sophie et Sami : pédagogie active, lit au sol et learning tower

  1. Je ne connaissais pas ce chouette système pour que les enfants puissent participer à ce qui se passe au dessus de leur tête! C’est génial! Vais me mettre en recherche du matos…;-)

  2. Bonjour,

    Est ce qu’il serait possible ou imaginable d’avoir un tuto pour réaliser une learning tower ? Ou bien plus de photo que je puisse mieux la décrypter ?

    Merci d’avance de votre réponse ! Et merci pour vos merveilleux articles. J’adooooooooooooooore !

    Diane

    • Bonjour Diane, oui c’est tout à fait possible, surtout que les learning tower du commerce ne sont pas disponibles en Europe. Enfin, moi, je n’ai trouvé encore aucune boutique qui en vend. Bref, celle de l’article est réalisable à petit budget puisqu’il s’agit d’un « hack » d’un marche-pied à 10euros d’une célèbre enseigne de mobilier suédois jaune et bleue. Tu peux la retrouver là (http://www.howwemontessori.com/how-we-montessori/2012/08/jacks-diy-learning-tower.html) ou encore ici (http://www.ikeahackers.net/2013/03/lucys-learning-tower.html). Et si tu veux faire une version pro et évolutive, avec des hauteurs réglables, rendez-vous là (http://ana-white.com/2010/12/helping-tower.html) ; mais si tu fais cette dernière, je serai vraiment jalouse 😉 J’espère bientôt revenir avec ma propre version pour vous la raconter ici !

      • Vraiment rigolo, j’en ai fabriqué une avec 3 vieux tabourets IKEA, pour voir si ça conviendrait à mon bébé, en attendant éventuellement d’en acheter une. Verdict : ça réduit considérablement les tensions pendant la préparation des repas.
        Comme je ne suis pas suffisamment bricoleuse, je songe à en acheter une guiderait (puisque je vis aux US), qui est quasiment comme celle du tuto.
        Combien de temps vais-je résister à la tentation??? 😉

      • Coucou Alys, aurais tu un petit mail pour que je puisse t’envoyer une photo de notre merveilleuse learning tower 😉

        A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *