Tu te souviens peut-être de mon article sur la boîte à forme unique (le jeu par excellence pour les 10-18 mois) ou, plus récemment, d’une histoire de haricots qui m’obligea à prendre conscience du vif intérêt de mon fils pour les emboîtements.

Je m’étais alors promis de confectionner au plus vite de nouvelles boîtes à forme unique avec des boîtes de lait en poudre. Ce fut rapidement chose faite, et si j’ai traîné à te montrer des photos, c’est que j’imaginais recouvrir ces boîtes de jolis papiers ou de masking tape, et aussi trouver des petites baguettes colorées à insérer dans le trou.

Mais visiblement, mon bébé de 14 mois s’en fiche : il les trouve très bien comme ça, ces boîtes, et quelques feutres font parfaitement l’affaire de ses petites mains. Du coup, j’écoute mon flegme, et je ne fais même pas l’effort de régulariser les bords de ce trou percé à la va-vite (aaarg, si Maria Montessori voyait ça).

emboitement06

emboitement07

C’est vraiment passionnant de l’observer manipuler les feutres. Rapidement, il a compris – et du coup moi aussi – que c’est surtout la prise en main du feutre qui est la clef de la réussite (et pas seulement l’orientation de la main). Il n’hésite donc pas à tester une nouvelle prise en passant le feutre d’une main à l’autre. Et quand, après plusieurs essais, il tombe sur un feutre décidément très récalcitrant, il préfère le délaisser et en choisir un autre : c’est sûr que ça marchera mieux avec une autre couleur, car c’est sûrement le bleu qui ne voulait pas entrer dans la boîte !

emboitement05 emboitement08 emboitement04

J’ai réalisé une seconde boîte avec un trou adapté pour y faire entrer des bouchons. Je pensais qu’elle serait plus facile que celle ci-dessus, puisque le trou est plus grand (oui, c’est un peu stupide comme réflexion, je l’admets volontiers avec le recul), mais manipuler le bouchon pour le faire pénétrer par la bonne face dans la boîte n’est visiblement pas si aisé (alors que la boîte « à feutres » ne connaît que de rares ratés).

Visiblement, c’était en tout cas le bon moment pour proposer ce petit bricolage, car l’activité retient l’activité de mon fils plusieurs dizaines de minutes. Il aime également beaucoup ouvrir la boîte, retirer les feutres / les bouchons, la refermer (avec mon aide)… et recommencer.

Et chez toi, elles ressemblent à quoi les boîtes à forme ?

D'autres raisons de se gausser :

Les arts plastiques selon l'approche Reggio, ou l'art de ne pas faire du "bricolage"
Aujourd'hui était une si belle journée
Été ou hiver, mon petit garçon court en FUB
Le b.a.-ba des couches lavables
Les albums incontournables d'Emily Hugues
En bois ou en carton, mes cuisines à jouer préférées

2 Comments on Le temps des emboîtements (2)

  1. Elles ressemblent au tiennes! Sauf que ce sont des boîtes de café. Les formes sont les bouchons en plastique, les bouchons de bouteilles de vin. Et au final, en forçant un peu, tout rentre dans les boîtes( (les playmobils de la grande, les marrons, les légos…)!

    • Ahah ! Oui, c’est vrai ! Et après, pauvres de nous qui devons retrouver et rassembler toutes les différentes pièces… Vivement qu’on puisse commencer les activités de tris ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *