Pour mon petit garçon, j’aime dessiner des modèles espiègles, qui s’harmonisent parfaitement avec son joli sourire mutin.

Voici un pantalon gavroche, entièrement doublé en laine 100% mérinos pour affronter l’hiver. Je lui ai assorti un gilet turquoise bien sage, dont je suis très fière des finitions ! Il ne manque plus qu’à leur associer une casquette du même style, qui ne devrait pas tarder à sortir de l’atelier.

Les créa’s débordent de mon atelier, pourtant je ne prends pas le temps de te les montrer… La faute aux fêtes, et aux quelques jours de congé que nous avons pris, mon homme et moi, pour nous consacrer à la construction des meubles de notre futur chez-nous (nous déménageons dans quelques mois).

Que c’est agréable de se plonger dans les travaux manuels et de faire abstraction de l’intellectuel (pour un temps) ! Tu me pardonneras de délaisser un peu le blog pour la bonne cause de mes meubles de cuisine, hé hé.

Pantalon gavroche

pantalon-gavroche03

J’ai récupéré les vieux jeans troués de l’homme et je les ai transformé en petits pantalons gavroches ! Le modèle est bien large, pour rester très confortable. Il est entièrement doublé d’interlock mérinos Myllymuksut (je suis amoureuse de ce tissu si doux, je ne couds plus que ça, pour Django, pour son papa, pour moi…). Les fausses poches, ainsi que les empiècements à la taille et aux chevilles sont également réalisés en mérinos.

pantalon-gavroche01

pantalon-gavroche-poche

Surpiqures en fil contrasté turquoise pour la poche arrière, les coutures centrales et l’arrondi des poches avant.

pantalon-gavroche04

  • Pull Engel Natur (laine vierge)
  • Pantalon gavroche avec ceinture élastiquée réglable, entièrement doublé en laine 100% mérinos (patron maison ; tissu récup de vieux jeans du papa + interlock mérinos Myllymuksut turquoise)
  • Chaussons Jack & Lily

pantalon-gavroche02

Hors sujet : tu as vu ? Nous avons une nouvelle boîte à forme ! Grâce à deux lectrices du blog (merci Deco Kids&Co et Amélie), j’ai découvert la nouvelle collection Montessori de Nature&Découverte. On y trouve notamment cette boîte à forme à « plateaux » interchangeables : elle est vraiment bien finie, légère et fonctionnelle (il manque encore des poignées et un petit système pour bloquer le plateau en place, mais franchement c’est déjà un progrès considérable, vu la difficulté de se procurer une boîte à forme unique convenable, évolutive qui plus est).

Gilet d’enfant sage

gilet-sage04Mon bébé tout de laine vêtu (Manymonths et Myllymuksut) et sa maman qui a décidé d’improviser une petite séance de photos familiales tandis qu’un timide rayon de soleil pointait le bout de son nez le jour de Noël (et j’avoue, j’ai triché : de honte, j’ai effacé mes grosses cernes avec mon logiciel de retouches ; cela reste entre nous, bien sûr).

gilet-sage02

Un gilet manches raglan, tiré du livre La couture pour bébés et tout-petits (certaines lectrices m’ont informé que ce livre était en rupture de stock ; il semblerait qu’il soit à nouveau disponible : je le conseille vraiment aux débutants, il regorge de modèles simples qui peuvent facilement être détournés à mesure que le couturier en herbe prend de l’assurance).

J’ai modifié les finitions : en réalisant des coutures anglaises (une technique que tu dois maîtriser absolument pour être satisfait de l’envers de tes cousettes), en terminant l’encolure avec un biais posé sur l’intérieur, en ourlant les bords et le bas du gilet avec un joli ruban et en faisant des empiècements aux manches qui peuvent être retroussés (ce qui permet à l’enfant de porter le gilet plus longtemps).

gilet-sage03

gilet-sage01

J’espère que ça t’a plu ! Je continue à concocter d’autres petits modèles dans le style « gavroche », je croise les doigts pour avoir le temps (et un peu de soleil pour les photos) pour pouvoir te les montrer bientôt. En attendant, n’hésite pas, dis-moi ce que tu en penses !

* Les oiseaux des photos proviennent d'un set de brushes crée par MaartuDesgins et disponible gratuitement ici.

D'autres raisons de se gausser :

Duo de pantalons déjantés
Projet d'illustration pour la liste de naissance
Turbulette pour rêver la tête dans les étoiles
Affiche cherche chambre d'enfant
Tutoriel du tapis en forme de nuage
La tour d'apprentissage (ou "learning tower")

9 Comments on Pantalon gavroche et gilet d’enfant sage

  1. J adore le pantalon !! tu t es inspirée de quel modèle ? un pantalon ample ou serrant ?
    Il est à croquer !!

    • C’est un pantalon ample, je n’ai pas de modèle d’inspiration, je l’ai dessiné en fonction de mesures. Simplement les empiècements en jersey sont assez longs, de sorte qu’en début de taille ils sont entièrement repliés à l’intérieur de la jambe et ne fin de taille ils donnent cet aspect « bermuda ».

  2. Bonsoir Alys,

    J’ai une question sur les coutures anglaises.
    Jusque là, je les ai utilisées sur un pantalon que j’ai reproduit plusieurs fois, et là je voudrais passer à une tunique.
    Ma question concerne le montage des manches : dans quel ordre assembles-tu les pièces?
    Faut-il coudre : les manches, envers contre envers, et de même pour le dos et le devant. Puis coudre endroit contre endroit le dos et le devant, ainsi que les manches, et assembler enfin endroit contre la manche et le reste de la tunique (je veux dire dos/devant)?
    Je ne sais pas si je suis claire… je suis perdue! et comme c’est du tissu France Duval Stalla, je n’ai pas envie de me planter!
    Comme tu as cousu ton gilet en couture anglaise, j’espère que tu pourras m’éclairer!
    Merci d’avance

    • A., je regarde la bête ce soir et je reviens vers toi, car là, je suis prise au dépourvu et plus moyen de me souvenir : il me semble que j’ai assemblé les manches raglan d’abord sur leurs côtés supérieurs (envers contre envers, puis endroit sur endroit), et ensuite la longueur de manche et le côté du gilet en une fois (à nouveau envers contre envers puis endroit contre endroit). En tout cas, si je devais le refaire ce matin, c’est comme ça que je ferai 🙂 Mais je te confirme ça après y avoir jeté un œil.

      • Aaaaah A. ! Je me rends compte que j’ai complètement oublié de revenir te répondre ! Toutes mes excuses… Je suis contrite. La solution : j’ai assemblé d’abord en une fois chaque manche au « corps » du gilet, puis en une fois la longueur de la manche et le côté du gilet. Enfin, quand je dis en « une fois », c’est chaque coup d’abord envers contre envers puis endroit contre endroit pour réaliser une couture anglaise, hein. Mais j’imagine que tu avais déjà trouvé la solution ?? Bises

  3. Magnifiques créations! J’ai aussi du tissu mérinos qui attend que je dépoussière mes machines à coudre, hélas, les vacances se terminent avant que je n’en n’aie eu l’occasion. En attendant, j’utiliserais presque mes coupons comme doudou, vu comme, de fait, ils sont incroyablement doux…

    Nous avons aussi la boîte à formes de Nature et Découvertes, même si, hélas, ma puce n’a pas encore accroché… Elle se contente de lancer violemment la boule en direction du trou, avec toute sa délicatesse féminine… Petit truc tout bête que j’ai utilisé pour le couvercle : Deux morceaux de papier collant collés par en dessous, et hop, la planche ne bouge plus (du moins, tant que les deux grands frères n’y chipotent pas).

    Et au passage, meilleurs voeux pour 2015!

    • Merci beaucoup pour l’astuce Virginie ! Je m’en vais coller ça de ce pas (mais je pense que du coup, mon fils va davantage s’intéresser à décoller le papier collant qu’à insérer les objets dans la boîte, mais peu importe : ce sera une toute aussi bonne activité de motricité fine) ! Et il y a des périodes où on coud plus que d’autres, il ne faut pas s’en faire pour ça ! Après tout, notre emploi du temps de maman joue vraiment contre nous !!!

  4. Quel plaisir de lire ce nouveau post. Quelle énergie!
    Tu m’impresionnes à réaliser autant et tu me donnes la motivation de recommencer la couture du petit gilet que j’avais abandonnée…Une merveilleuse année à toi et à ta famille*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *