Les livres pour les petits ne manquent pas. La littérature jeunesse demeure un secteur extrêmement lucratif pour les maisons d’édition : même dans les familles qui lisent peu (ou pas), le livre a toujours la côte pour les enfants. Il est considéré comme un excellent support pédagogique (youpie ! il n’a pas encore été détrôné par la télévision) et fait encore très souvent partie des rituels de coucher du soir.

Mais… tout ne se vaut pas dans cette abondante littérature à destination des petits. Et les livres qui plaisent aux parents ne sont pas toujours ceux qui sauront captiver l’attention des plus petits. Maria Montessori attire par exemple notre attention sur le fait qu’avant quatre ou cinq ans, les enfants ne font pas la différence entre l’univers qui les entoure et l’imaginaire*. Selon elle, il est donc préférable de choisir des livres concrets, qui traitent des expériences quotidiennes de l’enfant. Exit, donc, les petits animaux qui parlent et les monstres sous le lit.

livre-1-3-ans-03

Dans cet esprit, voici une (toute) petite sélection de nos coups de cœur en littérature enfantine : quelques livres (ou auteurs) que nous lisons inlassablement, à (re)découvrir d’urgence aux environs de 12 à 36 mois !

* Je précise que nous n’appliquons toutefois pas cette prescription montessorienne à la lettre (et ce n’est JAMAIS le cas sur ce blog, les puristes sauront à quoi s’en tenir) : chez nous, si je veille à limiter les illustrations excessivement simplistes mettant en scène des petits lapins dans des tons pastels ou criards, les livres féériques, abstraits, poétiques…, sont les bienvenus !

livre-1-3-ans-02

Au fameux « Tchoupi » (j’avoue que je ne comprends absolument pas pourquoi il a autant de succès celui-là, on ne sait même pas quel animal il représente exactement), je préfère la collection « Léo et Popi » ou les livres de Jeanne Ashbé (notamment ceux qui mettent en scène « Lou et Mouf ») : des histoires de la vie de tous les jours, dans lesquelles ton petit bout se reconnaîtra immanquablement.

leo-et-popi
Les délicieuses histoires de la vie quotidienne de Léo et de son doudou Popi ; joliment illustré et non dénué d’humour
jeanne-ashbé
Jeanne Ashbé est vraiment une auteure incontournable de l’univers des plus-petits ; on aime ses livres qui reviennent sur les expériences quotidiennes de bébé et aident à les verbaliser

Du côté des auteurs asiatiques, tu trouveras de pures merveilles ! Je regrette infiniment qu’il n’existe pas plus de leurs ouvrages disponibles de notre côté du globe. Les dessins sont doux et subtils, les textes plein de poésie. Avec des héroïnes qui n’ont rien de petites princesses. Un régal !

Quelques scènes de coucher, mettant très candidement en scène des enfants d'origine multiculturelle, et quelques animaux
Les dessins vieillots et colorés de Gyo Fujikawa pour illustrer différentes scènes du coucher ; des petits visages multiculturels comme on les aime
La tendre histoire d'une petite fille et de son ballon, dans des illustrations au trait comme je les aime
La tendre histoire d’une petite fille et de son ballon, des illustrations de Komako Sakai au trait, ce qui ne manquera pas de te séduire
Un album au texte très poétique, que bébé connaîtra à coup sûr très vite par cœur ; dessins sont sublimes.
Un album au texte très poétique, que bébé connaîtra à coup sûr très vite par cœur ; les dessins  de Soon Hee Jeong sont sublimes.

 

Voici deux livres anglophones qui ont été offerts à mon fils par son parrain, qui les avait lui même adoré lorsqu’il était enfant (ils ont bien sûr été traduits en français, ce sont de grands classiques). Ils sont immédiatement devenus les préférés de Django. Autant te dire que je me suis empressée d’acquérir d’autres titres des mêmes auteurs :

Tu peux acquérir n'importe quel ouvrage d'Eric Carle et être sûr de son succès ; les petits trous présents dans l'édition cartonnée de "The very hungry carterpillar" font toutefois leur effet auprès des plus petits
Tu peux te procurer n’importe quel ouvrage d’Eric Carle et être sûr de son succès ; les petits trous présents dans l’édition cartonnée de « The very hungry carterpillar » font toutefois leur effet auprès des plus petits
Si tu ne veux pas déroger à la règle montessori qui exclut les animaux parlant, choisis plutôt "Mog the forguetfull cath" de la même auteure
Si tu ne veux pas déroger à la « règle » montessorienne qui exclut les animaux qui parlent, choisis plutôt « Mog the forguetful cat » de la même auteure


Du côté des livres de photographies, nous avons retenu quelques titres qui mettent en scène des enfants à travers le monde :

hands-can
Celui-ci est vraiment formidable : très vite, mon bébé s’est pris au jeu et imite tous les gestes que les enfants effectuent dans le livre ; les photos ne sont pas particulièrement esthétiques, mais le grand format de l’album le rend malgré tout attractif
global-babies
Des visages de petits bébés de tous les coins du monde ; dommage que les photographies soient vraiment de piètre qualité (cela ne semble pas gêner mon bébé, mais moi bien) ; peut-être faudrait-il préférer à celui-ci le livre « Beaucoup de beaux bébés »

Ce n’est qu’une toute petite sélection qui ne s’est pas donné de thème précis. J’espère avoir l’occasion de faire encore beaucoup de belles découvertes pour pouvoir les partager avec toi.

Un petit conseil : si tu achètes des livres en ligne, fais toujours attention au format que tu choisis ! Souvent, les livres jeunesse possèdent plusieurs formats d’édition. Les versions « poche » sont très fragiles et les pages ne se tournent pas facilement, contrairement aux « cartonnés » à mettre dans les plus petites mains.

livre-1-3-ans

Django porte des créations maison en jersey organique Birch Fabrics et des vêtements en laine des marques Engel, Cosilana et Manymonths

Et chez, on lit quoi ? J’attends impatiemment de connaître tes propres coups de cœur pour pouvoir enrichir notre bibliothèque !

Enregistrer

D'autres raisons de se gausser :

Le temps des emboîtements (2)
Mon bébé dessine, je m'émerveille
Le cube évolutif ou la chaise montessori
Art cinétique à la Patinoire Royale - so Reggio, my dear !
Trois comptes Instagram pour assouvir mon envie de m'installer au milieu des bois
Mes coups de cœur chez Manine Montessori

19 Comments on Quelques livres à découvrir entre 1 et 3 ans

  1. je vais profiter de votre liste pour aller faire une razzia à la biblio 😀
    merci !
    j’ai découvert Mon amour de Pauline Martin
    il est trop trop chou
    et j’aime beaucoup Emois et moi, dans tous mes états ! Cécile Langonnet dans un tout autre genre pour aider à parler des émotions

    • Oh oui, Mon amour est très beau, ainsi que les deux autres titres de la même auteure. Je ne connais pas Emois et moi, je vais jeter un œil, merci pour le conseil !

  2. Les livres et ma fille, une grande histoire d’amour. Le premier qu’elle a vraiment aimé est un imagier sonore sur les animaux de la ferme. Ce qui est surprenant c’est qu’il fait un vrai cri d’animal. Au départ le challenge pour elle était de réussir à appuyer sur le bouton (elle avait 8 mois). Une fois ce stade passé nous avons commencé à regarder tout les détails de l’image. Sur les 5 images des éléments redondants comme les papillons ont vite été repérés. Ensuite elle a réussi à me montrer les nuages, les feuilles, etc … Toujours dans le thème musique nous avons eu à Noël « Paco et l’orchestre », avec des vrais instruments de musique : violon, violoncelle etc … Ce sont des animaux qui jouent des instruments, et d’ailleurs c’est assez invraisemblable, par exemple l’éléphant joue du violon tandis que la souris joue du violoncelle. Mais sur ça je ne suis pas d’accord avec la pédagogie Montessori, un livre doit être une porte ouverte pour l’imagination, c’est comme l’histoire de la Barbie qu’on veut petite et grosse pour mieux coller à la réalité… Ceci dit le livre qu’elle me réclame le plus depuis qu’elle l’a eu jusqu’à ce jour c’est celui avec les bébés en pâte à modeler : « la vie des bébés » et « le corps des bébés ». On y voit des bébés dans des scènes du quotidien : le repas, le sommeil, le pot, le bain, le bébé qui sent la fleur ou qui regarde le papillon. Le corps des bébés a eu un peu moins de succès mais à 18 mois elle sait tout me montrer (j’imagine que c’est pareil pour les autres bébés mais je n’en sais trop rien). La semaine dernière j’ai acheté 2 bébés balthazar et elle les adore. Pour ma part je trouve le texte un peu trop long. A voir si il lui plairont toujours autant dans un mois. Il y a un petit aperçu de sa bibliothèque dans mon blog si ça t’interesse.

  3. Chez nous, le top ultime, ce sont les livres de l’été/hiver/automne/printemps de Rotraut Suzanne Berner. En carton, grands, évolutif (au début on montre, puis l’enfant montre, puis nomme, etc.) Pour le moment, je peux dire que c’est indémodable de 1 an à 5 ans (pour mes enfants). Ce we, un petit garçon de 9 ans m’a demandé de le regarder avant de s’endormir. J’aime aussi le réalisme des animaux, surtout au niveau des oiseaux… Et l’évolution des saisons, des éléments dessinés. Bref, génial ! Je te suis sur instagram et si tu vois chez moi, la dernière photo postée illustre bien ce succès…

  4. Chez nous, il y a des fétiches :
    – « Petite main, petit pouce », de Martine Perrin
    – « Oh non, George! » et « Chut on a un plan » de Chris Haughton, qui sont vraiment des livres GENIAUX!
    –  » Mon chemin » de Vincent Gaudin, tellement poétique
    – « Prendre et donner » de Lucie Félix
    … et des tas d’autres!
    Et puis Léo et Popi (je trouve que c’est quand même pas super féministe!), les imagiers sonores, Lou et Mouf, etc…

    D’accord pour dire que Tchoupi, c’est juste nul! Les textes ne sont pas parlants, les dessins sont sans intérêt, bref, mon fils aime quand même mais moi je ne comprends pas pourquoi!

    Par rapport à la philosophie de Maria Montessori, et à l’intérêt de présenter des livres « réalistes » aux enfants, je trouve que finalement on trouve peu de livres vraiment très réalistes, et puis, je trouve ça intéressant de se laisser aussi porter par l’imaginaire de l’auteur, les graphismes, etc… Mon fils fait pas mal de blagues basées sur l’histoire « Oh non, George », et c’est intéressant de le voir tourner en dérision une histoire 😉

    • Génial A. ! Merci pour toutes ces idées, je ne connais aucun de vos « fétiches », je vais m’empresser d’aller regarder ça. Pour le moment, je n’ai qu’un seul Léo et Popi, qui comptent 7 histoires, donc je n’ai pas rejoint ton sentiment mais je suis TRES sensible à ta remarque sur le féminisme : tu as cette impression parce que c’est la maman qui reste à la maison ou pour d’autres raisons ? Je pose la question car parfois nous ne voyons même plus les inégalités, tant les préjugés nous habitent, et j’aime bien qu’on m’aide à ouvrir les yeux !!

      Quant à la perspective montessorienne, encore une fois (et j’entends d’ici les cris horrifiés des puristes), je pense qu’elle est intéressante car elle mène à une prise de conscience (-> l’importance de proposer à l’enfant des livres qui mettent en scène sa vie quotidienne, avec des personnages réalistes), mais qu’il ne faut pas spécialement se restreindre. Pour moi, les livres de contes et de légendes sont les bienvenus (un peu plus tard, peut-être, toutefois) et les livres abstraits et poétiques aussi. Je freine tout de même sur les histoires de lapins qui font des prouts, etc. mais je ne sais pas ce qu’en penserait mon petit garçon. La représentation de Tchoupi n’a pas l’air de le déranger le moins du monde par exemple…

      J’en profite pour te demander : comment vas-tu ? As-tu reçu mon dernier mail ?

      • Coucou,

        Je t’ai renvoyé un mail te disant que je n’avais rien reçu, je ne sais pas si tu l’as eu. Ma boîte mail est très capricieuse en ce moment!
        Pour Léo et Popi et le féminisme, en fait je trouve qu’il y a des trucs vraiment clichés : la maman toujours en jupe, qui fait à manger, qui emmène Léo à la crèche ou chez le docteur, etc… OK, des fois, elle lit dans le fauteuil pendant que Léo prend le bain avec son papa, mais la plupart du temps c’est elle qui est sur le pont… En filigrane on imagine que le papa est au travail, non? Ca me dérange un peu, même si les histoires sont chouettes et parlent à mon fils.

  5. Alors nous, on a un vai coup de coeur pour Julia Donaldson, l’auteur du Gruffalo, et en particulier deux livres (desolee, on est en Angleterre, donc je ne connais que les versions anglaises)
    The snail and the whale (ca rime, on voyage, une belle histoire) et Superworm (ma puce de 12 mois reste accrochee a moi pendant toute la lecture, elle adore!)

    • Bonjour Maggy et merci pour tes conseils. Je n’ai absolument aucun problème à acheter des livres en anglais. Notre petite bibliothèque en compte déjà quelques uns, comme tu peux le voir dans ma sélection. Je vais de ce pas découvrir les titres que tu proposes. Merci merci !

  6. Je confirme que les Gallimards Jeunesse en imagiers sonores sont un grand succès ici aussi.
    Après « Les-instruments-du-monde » j’en ai acheté quelques autres. Je pense en mettre quelques uns de côté pour redonner de l’intérêt à Léo et Popi ou aux imagiers non sonores qui ont moins de succès qu’auparavant du coup… Donc je dirai très sympa mais attention à la place qu’ils peuvent prendre face aux autre livres qui ont tendance à devenir moins attrayant pour mon bonhomme.
    Sinon j’ai « créé » un livre d’images avec des cartes postales récupérées à gauche à droite et je dois dire qu’il a eu un franc succès pendant longtemps!

    • Quelle bonne idée Micheline ! J’ai fait de même, mais avec des photos de son petit entourage. Succès garanti aussi. J’ai également les imagiers sonores de Gallimard : je vous rejoins toutes les deux, ils sont super et effectivement, les petits doigts y prennent beaucoup de plaisir.

  7. Les plus préférés :
    – « Et… bada boum » de Sabine de Greef (depuis 7 mois environ)
    – « In the town all year round » de Rotraut Susanne Berner (moins chère que la version française) (depuis 13 mois)
    – « Coucou le chien » de Marie-Hélène Place (les autres livres de la collection Bébé Montessori me tentent bien aussi)
    – Les tous-doux de Usborne
    – Un grand succès : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Mes-petits-imagiers-sonores/Les-instruments-du-monde . Il faut que j’achète d’autres car les sons sont nettes et ma fille adore les petites mélodies
    – Une récente accisition

  8. bonjour,
    Merci pour cette jolie sélection !
    Ici, mon grand (5ans) adore les « balthazar » depuis 1 an déjà , tous autant les uns que les autres. Il aime aussi beaucoup les kididocs et petits docs. Pour les histoires, on lit surtout quelques contes Disney.
    Ma minie (2,5ans) est abonnée aux livres france loisir (je crois) grâce à son parrain, on y trouve des pépites comme lou et mouf.

  9. Bonjour,
    Merci du partage. Ici on adore les Fées de chez Usborne et tous livres de la maison d’édition PourPenser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *