Il était une fois un petit garçon de 20 mois qui entrait pour la première fois dans un magasin de jouets (parce que sa maman n’avait jusque-là pas eu l’occasion de se faire accompagner et qu’elle savait bien qu’y aller seule avec son fils, c’était du suicide émotionnel).

Ce n’était pas n’importe quel magasin de jouets : des moulins à vent de toutes les tailles et de toutes les couleurs, des jouets Grimm’s plus beaux les uns que les autres, une collection de toupies à vous faire perdre la tête, des mobiles somptueux au plafond… Bienvenue dans la boutique Luxiol, chaussée d’Ixelles 221 : Bruxellois de cœur ou visiteur d’un jour, ton passage en ces lieux est indispensable !

luxiol-vitrine
© Luxiol

La boutique recèle de merveilles, mais on ne peut pas dire que mon bébé manque de quoi que ce soit en matière de jouets. Et quand Papa est dans les parages, il freine paisiblement les frénésies d’achat de Maman : « Es-tu certaine d’utiliser plus de deux fois ton appeau pour mésange charbonnière ? », « Je pense qu’il est inutile de faire une provision de hochets Grimm’s dans le cas très improbable où la fabrique disparaîtrait brusquement de la surface de la terre ».

Cela ne nous a pas empêché de dégotter de véritables trésors, qui ont complètement ensoleillé un week-end un peu morose. Voici notre butin :

pirate-01

Des décalcomanies sur le thème de la piraterie, certifiés non toxiques et sans danger pour la peau + une douzaine de perles Grimms pour fabriquer un bracelet à mon bébé qui aime tant se déguiser + une boîte de petits pétards qui explosent gentiment lorsqu’on les jette au sol.

Comme quoi, pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour faire plaisir : pour moins de 10 euros, tu as ici de quoi rendre un petit garçon fou de joie ! C’était la première fois que nous faisions des décalcomanies et Django était ravi de presser l’éponge pour faire tenir les nôtres (ah oui, toute la petite famille y a eu droit, sinon c’est moins drôle). Il exhibait ensuite fièrement ses « tatouages » auprès de tous les membres de notre entourage. Quant aux pétards, c’était toute une affaire : la légère appréhension du début a rapidement cédé la place à des éclats de rire intrépides ! Un plaisir pour tes yeux de parent, je te le garantis.

pirate-02Je rappelle tout de même par acquit de conscience qu’il ne faudrait absolument pas laisser tout ce matériel à portée de petites mains sans une surveillance vigilante : risques d’étouffement et d’intoxication !!!

pirate-04

pirate-03

Je te quitte sur quelques jolies images du magasin de jouets Luxiol. Si tu es de passage à Bruxelles et que tu as envie de faire un petit tour dans le quartier Fernand Coq avec tes enfants, voici quelques adresses qui ne manqueront pas de vous plaire :

fernand-coq-avec-enfants

Et un tout petit peu plus loin…

  • Le musée des enfants (la nouvelle exposition interactive s’intitule « s’émerveiller »… ça laisse rêveur, mais je ne m’y suis pas encore rendue, mon fils est encore un tout petit peu trop petit)
  • Le musée des sciences naturelles (avec des squelettes de dinosaures et des reconstitutions incroyables ; j’en ai encore des souvenirs de quand j’étais moi-même enfant et il a été très bien rénové depuis)

luxiol-01

luxiol-toupies-01

luxiol-03

luxiol-02
© Luxiol

 

Bon, la prochaine fois, c’est sûr, je ramène (au moins) UNE toupie ! Et toi ?

Bruxelles-avec-les-enfants

D'autres raisons de se gausser :

La maison aux serrures
3, 2, 1, GO ! C'est parti pour la continence !
Premiers plateaux "montessoriens" avec la box de No Milk Today
Son tiroir dans la cuisine
La malle aux pépites #7
Trois comptes Instagram pour assouvir mon envie de m'installer au milieu des bois

8 Comments on Bruxelles avec les enfants : le quartier Fernand Coq et mon bébé pirate

  1. Merci pour ce chouette partage ! J’y suis allée plusieurs fois depuis la lecture de ton article et c’est vrai qu’on pourrait y passer des heures 🙂 J’ai bien entendu craqué sur les décalcos pirates, qui ont fait fureur auprès de mon filleul 😉

  2. Et en plus, ils sont attentifs à la provenance des jouets! de préférence européen, question éthique et qualité!

    • Merci Pauline pour cette précision, tu as bien raison de le souligner, c’est en effet très important et précieux qu’une boutique fasse ce genre de sélection (et quel temps gagné pour leurs clients, de pouvoir s’y fier plutôt que d’arpenter la Toile pendant des heures à la recherche de jouets pas trop cracra pour l’enfant et la planète).

  3. Oh tristesse!
    J’ai passé justement la journée du 15 avril à Bruxelles et ce n’est que maintenant que je découvre ton billet!
    C’est peut-être mieux pour mon portefeuille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *