Le mercredi et le week-end, Django n’éprouve pas tellement le besoin de partir en excursion, car il passe tous les autres jours de la semaine chez ses grands-parents à la campagne, la plupart du temps dehors (comme je l’envie). Une sortie quotidienne au parc en bas de chez nous lui suffirait amplement. Ne parlons même pas de mon chéri qui passerait bien toute sa journée assis dans la canapé ou par terre, à monter des petites tours de Duplo. Moi, par contre, j’ai la bougeotte, envie de recevoir ou d’inviter des amis, de découvrir tous les endroits encore inexplorés de ma ville qui peuvent être visités avec des enfants. À tel point que ma maman se plaint parce que mon fils dort toute la matinée quand je le dépose chez eux le lundi : « Mais qu’avez-vous encore fait faire à ce pauvre enfant tout le week-end pour qu’il soit si fatigué ? » Oui, décidément, il faut que j’apprenne à ralentir.

En attendant donc que je mette en pratique les judicieux conseils de méditation que m’a dispensés récemment ma petite sœur pour apprendre à me poser, samedi dernier nous sommes allés découvrir la plantation Fruit-Time, un site d’auto-cueillette de fraises, de framboises et de fleurs à Anderlecht. Que c’est agréable d’observer ton bébé courir entre les rangées de fraisiers, s’accroupir pour cueillir les fraises bien rouges et rapporter son butin à son papa les yeux brillants de fierté. Une excellente excuse pour être dehors, en ville !

IMG_4866

Un panneau conseille à l’entrée : « Soyez gourmets, ne cueillez que les fraises bien rouges ». Papa répète : « Seulement les rouges, Django ». Mon fils ne sait dire que « bleu », alors il signe « rouge » d’un air très sérieux en désignant l’objet de sa convoitise. Bon, en voilà une qui est à moitié verte, mais tant pis, il est tellement heureux de cueillir des fraises de tous côtés. Et il a même réussi à n’en manger que deux sur place… (histoire d’attendre qu’on paie notre collecte à la sortie, tout de même) !

IMG_4873

IMG_4876Hourra ! On est même parvenu à sauver son mon t-shirt préféré (le « zebra » de Nui organic) des tâches de fraises (tu vois à quelles joies est parfois réduite une mère, franchement, hi hi).

Ce soir-là, plutôt que d’offrir des fleurs à l’hôte chez qui nous allions souper (nous avions prévu d’en cueillir, mais elles ne fleurirons sur le site qu’à partir de juillet), nous avons apporté… des fraises !

Cerise sur le gâteau

(as-tu déjà remarqué comme je suis super fortiche en jeux de mots bien pourris ?)

Notre douceur à quatre mains du mercredi était évidemment toute trouvée après cette jolie récolte : tarte biscuit à la chantilly et aux fraises.

IMG_4919Je ne te donne pas la recette de cette croûte aux fraises, car je voudrais améliorer le biscuit (d’ailleurs, si quelqu’un qui me lit a une bonne recette à partager, qu’il n’hésite pas), mais c’est une excellente pâtisserie à réaliser avec des tout-petits : même ceux qui n’aiment pas se salir les mains pourront « sabler » la pâte, s’entraîner à découper le beurre en morceaux et ajouter ceux-ci à la pâte, abaisser ensuite la préparation au rouleau (avec l’aide de maman, si la force manque encore un peu comme chez nous), laver les fraises et les manger disposer sur le gâteau. Avec le restant de pâte, on peut réaliser de petits sablés : c’est sans doute la partie que mon bébé a préférée, avec la dégustation de ces jolies étoiles justement, qu’il était assez fier d’avoir réalisées lui-même (il ne comprenait pas pourquoi je voulais les cuire et les trouvait tout à fait à son goût crues… mais bon).

Fruit-Time

Rue du Pommier, n°465 à Anderlecht (Bruxelles).
Mercredi, samedi et dimanche, de 13h30 à 17h30.
Actuellement, il n’y a que des fraises, mais elles sont excellentes (pas bio, toutefois… le monsieur nous a assuré qu’il traitait le moins possible ; à méditer selon vos convictions personnelles).
4euros/500g de fraises.
Consultez le site avant d’y aller pour savoir quels fruits sont mûrs.

Tu n’habites pas Bruxelles ? Ce genre d’initiatives commence à fleurir un peu partout en Belgique et en Europe. J’espère que tu pourras trouver un concept similaire pas trop loin de chez toi… Sinon, il ne te reste plus qu’à faire pousser tes propres fraises (c’est encore le mieux) !

Bruxelles-avec-les-enfants

D'autres raisons de se gausser :

L'intelligence de la main
La maison aux serrures
"May baby" au Wiels
Été ou hiver, mon petit garçon court en FUB
Pas même un orteil
Le calendrier de l'Avent des lectrices de Minuscule infini : zéro plastique, un peu de sucre, beauco...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *