Depuis que je suis grande, je ne porte plus de pyjama. Moi, ce que j’aime, c’est me blottir toute nue sous la couette contre mon homme. D’ailleurs, les rares fois où j’ai encore l’occasion de dormir en collectivité, j’oublie systématiquement mon pyjama. C’est très ennuyeux : il faut toujours que je trouve une bonne âme pour me prêter un t-shirt ample ou une chemise de nuit. Je ne te parle même pas de l’horrible dilemme qu’a été pour moi le choix d’un pyjama pour la maternité. Les dimanches en pyjama, ce n’est pas mon truc non plus. Je ne me maquille ni ne me coiffe beaucoup, mais j’aime m’habiller et je me sens drôlement mieux dans mon jupon en tulle de princesse pour glander à la maison avec mon chéri et mon petit garçon.

Enfant, par contre, c’était une toute autre histoire ! Je me rappelle avec tendresse des soirées passées à jouer avec ma petite sœur – pyjama deux pièces pour elle, robe de nuit pour moi – depuis nos lits respectifs dans la chambre que nous partagions. Je me souviens des petits matins que nous passions toutes les deux sagement assises en pyjama devant la télévision pour laisser nos parents dormir, en mangeant des tartines au chocolat (une pâte à tartiner d’une marque bien connue que j’ai désormais bannie de mon chez-moi, comme la télé, d’ailleurs – les temps gens changent) que je plongeais dans d’interminables bols de cacao.

pyjama-party

Plus tard, les soirées « pyjama » étaient vraiment LE TRUC qui rendait la perspective du week-end particulièrement excitante. Avec le recul, l’expression me fait doucement sourire, mais à l’époque, c’était le summum du cool ! Dès que les parents de l’une étaient partis (ou qu’ils étaient assez courageux pour nous voir toutes débarquer à la fois), moi et mes amies installions notre campement (matelas au sol, pyjamas douillets et pantoufles délurées) et nous racontions des histoires en mangeant des bonbons toute la nuit. Il nous semblait que c’était le paradis !

Les pyjamas m’évoquent aussi le souvenir un peu ému des matins de Saint-Nicolas, où nous descendions avec ma sœur et, parfois, mon cousin et ma cousine avec lesquels j’ai été élevée, le cœur plein d’excitation, découvrir les cadeaux que nous avait déposés le Grand Saint (et vérifier que l’âne avait bien mangé les carottes que nous lui avions laissées).

 pyjama-party-07pyjama-party-05 pyjama-party-04

Ce soir, je regarde les photos de mon fils et de celui de mon amie Claire, Léo, et je me dis qu’ils sont particulièrement craquants dans leurs petits pyjamas. J’ai hâte que ce soit leur tour d’inviter les copains ou de profiter des vacances en famille pour chahuter à plusieurs à l’heure du coucher. Je me demande s’ils aimeront autant que moi les « soirées pyjamas » et si l’expression ne sera pas définitivement trop has been lorsqu’ils seront en âge de vouloir l’utiliser.

9 mois, 27 mois : je les observe faire leurs petites vies (Léo qui part à l’aventure d’un monde qui semble lui tendre les bras, Django qui se raconte des histoires avec sa poupée et organise son petit monde comme il lui plaît) et je me demande s’ils aimeront cet esprit de « tribu » ou de « clan » qui me fait parfois rêver à une immense famille.

pyjama-party-02 pyjama-party-01 pyjama-party-06 pyjama-party-03

Concours

Léo voyage dans les étoiles grâce à son joli pyjama Ooplaboo ; Virginie, la créatrice de cette jeune marque belge, te propose de remporter un bon d’achat de 35 euros dans sa boutique. Pour jouer, il suffit

  1. d’aimer la page Facebook de Ooplaboo,

  2. de commenter la publication ancrée du concours sur la page de Minuscule Infini (pour que ta participation soit prise en compte) et

  3. de partager la publication en mode public.

    Le concours se termine mercredi 4 novembre à minuit. Les résultats seront annoncés le lendemain.

Virginie dessine tous les tissus de Ooplaboo elle-même. Ses pyjamas ne sont pas seulement réservés aux enfants, mais aussi aux papas et aux mamans (voir toute la collection). Les pièces sont fabriquées au Portugal et les tissus utilisés sont labellisés oeko-tex. La marque a récemment lancé une campagne de crowfunding, avec de très belles contreparties parfaites pour glisser sous le sapin (pyjamas bien sûr, mais aussi cosmétiques ou draps de lit), pour financer la collection de l’année prochaine : tu peux y participer en cliquant ici !

Alors ??? Qui c’est qui va recevoir un joli pyjama assorti à celui de son papa pour Noël ?

 

EDIT 9/11 : c’est Rachel Ponchel qui a remporté le bon cadeau Ooplaboo. Félicitations à elle !


Django quant à lui porte un pyjama en laine toute douce Superlove et se prélasse dans des draps en coton bio CamCam. Sa poupée est une vieille Corole qui date de quand j’étais petite (en attendant que, un jour, il en ait une à lui, plus jolie et en tissu…).

Et toi, as-tu de beaux souvenirs de « soirées pyjamas », liés à ta propre enfance ou à celle de tes enfants ?

D'autres raisons de se gausser :

Zoo miniature à la maison
Ouvrir, fermer, dévisser : exercer sa motricité fine
La tour d'apprentissage (ou "learning tower")
Des langes tout doux, tout beaux et surtout bio !
Ritualiser le temps : des cloches & des œufs (+ un CONCOURS tout doux)
Trois films qui posent un autre regard sur la naissance

8 Comments on Pyjama party ! (+ concours Ooplaboo)

  1. bonjour Alys, pour moi, un joli souvenir de famille: se rendre dans la capitale pour aller acheter des pyjamas « pour la rentrée » et recommencer à Noël…. prendre le train de banlieue, regarder les vitrines… et repartir avec chacune son petit pyj (pour moi en pilou!)…
    merci pour ce joli blog que je lis très souvent! c’est la première fois que je commente mais les photos donnaient très envie de rajouter son petit grain de sel: très très jolies comme d’habitude!
    à bientôt!

  2. pas de pyj party pour moi mais des soirées à ne plus en finir a se faire des brioches maison et…(boire du bon vin )! huhu
    Moi j adore les pyj mais attention il faut pas qu il soit trop neuf !! et 2 tailles en plus de ma taille !!

    Et franchement Alys : un bébé en pyjama tout juste propre à la sortie du bain sentant encore l huile de massage petit grain/mandarine hummmm ca donne un bébé à croquer !! N’est ce pas ?

    J aurais aimé participer au concours mais mais je n ai pas de compte facebook ! dommage !
    Belle journée !

    • Mmmmmh je suis d’accord pour le bébé en pyjama ! Miam ! D’ailleurs, j’ai mis bien longtemps à mettre des « vrais » habits à Django. Je n’y suis pas encore tout à fait, je pense.
      Pas de souci pour le concours, je rajouterai un nombre à la fin pour compter ta participation, Mary.
      A bientôt

  3. Un souvenir qui remonte à quelques années mais toujours aussi vivace.
    Acheter trois pyjamas identiques chez Vert Baudet et faire posé mes monstro’plantes pour envoyer des photos aux mamys, tatas etc…
    C’était des pyjamas une pièce top doudou en polaire, rayé orange et vert. Qu’ils étaient canons mes mecs !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *