Tu le sais, Fabelab fait partie de mes gros coups de cœur de l’univers textile pour bébés et enfants de l’année. Découvert lors du dernier salon Playtime, j’étais notamment complètement tombée amoureuse de leur magnifique et tellement tendre calendrier de l’Avent. Je suis d’ailleurs loin d’être la seule : à peine le calendrier est-il arrivé dans les boutiques européennes au début du mois de novembre que tout le monde se l’est arraché. Et pour cause, non seulement ce calendrier est le comble de la mignonitude, mais il est conçu pour pouvoir être joué par l’enfant (et ça, évidemment, j’adhère +++) : il se compose de 24 pochettes en coton biologique qui, une fois retournées, deviennent des petites marionnettes d’animaux et d’éléments de la nature à agencer en saynète de Noël de la forêt.

Copyright Fabelab
Copyright Fabelab

Pour être certaine d’en avoir un exemplaire, j’aurais pu pré-commander dès juin cette merveille à Birgit, qui était aussi séduite que moi par ce calendrier de l’Avent atypique et n’a pas hésité à le prendre pour Fool de Wool, mais malheureusement, il était hors budget pour nous.

J’avais alors décidé cet été de te proposer une version DIY fortement inspirée de ce beau calendrier de l’Avent sur le blog au début du mois de novembre : mon idée était de réaliser 5 – 6 patrons de pochettes animaux, à décliner en plusieurs exemplaires et à combiner avec quelques pochettes « étoile » ou « nuage » pour atteindre le sacro-saint nombre de 24 (en fait, comme l’Avent commence le 29 novembre cette année, il en faudrait même idéalement 26…).

calendrier-avent-minusculeinfini

Malheureusement, les événements de la vie en ont décidé autrement (tu auras sans doute remarqué que je galère à publier ici tous les articles dont pourtant je rêve bien fort), et je ne suis pas parvenue à mes fins à temps. À l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai même pas terminé de réaliser la douzaine de pochettes à laquelle je me suis résolue à me limiter (2 de chaque animal créé, histoire de pouvoir faire des jeux de mise en paire) et je n’ai absolument aucune photo à te montrer de l’agencement de mon calendrier, puisque celui-ci est loin d’être fini.

J’espère vraiment avoir l’énergie et le temps de le « terminer » (en fait, presque tout le boulot de couture reste à faire) avant dimanche, mais je n’en suis pas du tout sûre. La bonne nouvelle, c’est que mon fils apprécie beaucoup le peu de marionnettes que j’ai réussi à achever jusqu’à présent (j’ai gâché l’effet « surprise », mais il fallait bien que je vérifie si les dimensions de mes patrons étaient adéquats pour sa petite main).

Je me contente donc juste de partager avec toi les six patrons d’animaux que j’ai dessiné pour réaliser notre calendrier, en espérant que tu auras plus de temps que moi pour en venir à bout avant dimanche ou mardi (en fonction du jour où tu prévois de commencer l’Avent) ou que tu leur trouveras un autre usage.

« Le calendrier de l’Avent à jouer » – Minuscule Infini, inspiré de Fabelab

calendrier-avent-minusculeinfini02Je n’ai évidemment pas recopié les animaux du calendrier Fabelab mais inventé des dessins qui me sont propres. On s’éloigne d’ailleurs du thème de la forêt puisque tu retrouveras mes animaux fétiches du moment : un renard, un raton-laveur, un panda, un singe, un lapin et un éléphant. Le rendu final est également très différent, puisque l’idée ici est de travailler par appliqués de feutrines sur une silhouette en tissu.

Matériel

  • Coupons de tissu divers pour le corps de chaque animal et pour la doublure de chaque pochette (c’est l’occasion de recycler tes chutes)
  • Feutrine blanche, noire et grise
  • Boutons ou autres pour faire les yeux (facultatif)
  • Fil à broder noir et / ou blanc pour ajouter des détails (facultatif)
  • Machine à coudre
  • Aiguille, fil, ciseaux, craie à tissu

Tutoriel

Par manque de temps, cet article ne comporte pas de pas-à-pas dessiné ; j’en suis désolée pour les débutantes et j’espère qu’elles parviendront à se repérer malgré tout dans mes explications.

  1. Imprime les patrons d’animaux après les avoir téléchargées ci-dessus (il n’est pas nécessaire de les imprimer en couleur). Reporte chaque élément de couleur différente sur du papier à patron (par exemple, pour l’éléphant : la partie en blanc de la tête + la silhouette de l’éléphant en gris et, éventuellement, les yeux, sauf si tu préfères coudre un bouton ou le broder).
  2. Pour chaque pochette, découpe deux fois la silhouette de l’animal dans le même tissu (celui de son pelage) et deux fois cette même silhouette mais sans les oreilles dans le tissu que tu as choisi pour doublure (la silhouette sans les oreilles = la même pour tous les animaux, afin que les pochettes retournées soient toutes identiques).
  3. Découpe les parties blanches et noires (et grises pour le signe) dans la feutrine. Couds-les sur une des deux silhouettes de l’animal en appliqué (pour comprendre comment coudre un appliqué en feutrine, je te renvoie vers ce tutoriel). Ajoute les yeux (appliqués, broderies, boutons, etc.).
  4. Assemble les deux silhouettes (face avant avec appliqués et face arrière « nue », donc) endroit contre endroit, excepté sur la « base » (l’endroit par lequel l’enfant passera sa main). Crante les arrondis. Retourne sur l’endroit. Ta marionnette prend forme !
  5. Assemble les deux parties de la doublure (la silhouette de l’animal sans les oreilles, donc) endroit contre endroit, excepté sur la « base ». Laisse la doublure ainsi assemblée sur l’envers et enfiles-y ta marionnette à l’intérieur, endroit contre endroit. Épingle les bases de deux parties (corps de l’animal + doublure) en faisant coïncider les coutures latérales. Assemble-les, en laissant une ouverture de quelques centimètres. Retourne l’ouvrage par cette ouverture pour glisser la doublure à l’intérieur du corps de ton petit animal. Ferme l’ouverture à la main avec un point invisible.
calendrier-avent-minusculeinfini03Finalement, j’ai opté pour des yeux animés à coller plutôt que pour de la broderie : c’est beaucoup moins joli, mais cela va me faire gagner un temps précieux et je sais que Django les trouvera amusants. Et voici déjà la petite surprise qui se cachera dans cette pochette ; facile, on reste dans le thème !

N’hésite pas à personnaliser ces silhouettes d’animaux, à en inventer d’autres, à leur ajouter des détails et des accessoires par appliqués, en brodant ou au feutre. J’espère que, malgré mon retard, ils prendront joyeusement vie chez toi et qu’ils plairont à tes enfants. Si, comme moi, tu ne parviens pas à en faire assez ou souhaites ajouter d’autres éléments de mise en scène, voici une super idée de petites montagnes en carton faciles à réaliser et qui se marieront bien les marionnettes animaux.

Plein de bonheur dans la préparation des fêtes de fin d’année !

D'autres raisons de se gausser :

"Plie-moi un oiseau" : les boucles d'oreilles en origami
Peluche dinosaure et ceinture en tissu...
Turbulette 3-9 mois
Pas d'âge pour faire du toboggan
Le cube évolutif ou la chaise montessori
Le short "Sweet boudoir" : quand je couds un patron de fille pour mon petit garçon

7 Comments on DIY du calendrier de l’Avent… pas du tout fini !

  1. j’arrive ici par pinterest pour un patron sarrouel! et me voici ici, j’aime bien ces animaux mis en scène en attendant les fêtes
    c’est plein d’histoires douces
    je reviendrai
    belle et bonne fin d’année
    (¯`v´¯)
    .`•.¸.•´ ★
    ¸.•´.•´¨) ¸.•¨)
    ¸.•(¸.•´(¸.•´ (¸.•¨¯`♥* ¸¸.•*¨*• ☆

  2. C est super mignon !!! rhaaa moi aussi plein de projets coutures qui attendent…..Je vais les faire mais pour jouer pas pour Noël car bcp trop tard et bonhomme encore petit ne comprends pas l’idée des calendriers de l avent !

    Merci Alys pour ta générosité !
    bon dimanche

  3. Amusant, je me connecte juste sur mon newsfeed après avoir fini le calendrier de l’avent de mes loulous… et boum, un article dans le thème :-D.

    Elles sont juste adorables, ces marionnettes… Mais je n’aurais jamais eu le temps de les fabriquer, donc je suis contente de pouvoir les admirer sans me laisser tenter ^-^. Nous nous sommes juste contentés de pochettes en papier kraft imprimé trouvés dans le commerce. Bravo pour ce beau projet en tout cas!

    • T’as glissé quoi dans les pochettes ? Des activités ? Des cadeaux ? Comment tu concilies les différences d’âge de tes mousses dans ton calendrier ? Bon… M’en vais voir si tu réponds à mes questions sur ton blog :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *