malle-aux-pepitesJ’ai décidé de rebaptiser la rubrique des « trouvailles de la semaine », que je me suis révélée totalement incapable de tenir régulièrement mais que je ne souhaite pas tout à fait abandonner, car c’est un format qui me permet de partager rapidement et brièvement mes plus précieux coups de cœur. Voici donc « La malle aux pépites » ! C’est un joli mot « pépites » : il pétille dans la bouche comme dans la tête.

Au programme de cette #7 :

>> « Baby clothes, blankets … and razor blades », photographies pour dire l’urgence
>> Quand paternité et maternité s’illustrent en aquarelle
>> Un univers de blogueuse gourmand, tendre et inspirant

Puissent ces jolies trouvailles te plaire !

  • « Baby clothes, blankets … and razor blades », photographies pour dire l’urgence

L’ONG WaterAid UK a eu l’excellente idée de compiler des photographies de valises de maternité à travers le monde, pour sensibiliser aux dangers du manque d’accès à l’eau potable dans certaines contrées. Australiennes et Américaines emportent à la maternité produits de beauté, musique et barres énergisantes, tandis que Ougandaises et Zambiennes ne doivent oublier ni bassine ni savon qui leur permettront de se laver en l’absence d’eau courante, ou encore penser aux sacs poubelles à étendre sur le lit et à la lame de rasoir qui servira à couper le cordon ombilical. La comparaison parle d’elle-même.

Water-Aid-02 Water-Aid-01

Crédit photos : WaterAid UK

 

  • Quand paternité et maternité s’illustrent en aquarelle

Le compte Instragram de Snezhana Soosh (@vskafandre) regorge d’illustrations à l’aquarelle qui mettent sublimement en scène le corps humain, trouvant dans ses formes une énergie à la fois puissante et tendre, proche du mythe ou de la question de l’origine. Mon cœur bat tout particulièrement fort pour sa série de dessins mettant en scène un papa et sa petite fille, ainsi que pour ses représentations de déesses tribales, qui m’évoquent une Patchamama dans toute la gloire de sa féminité. J’attends avec impatience de pouvoir me procurer son travail. NB : ces illustrations ne sont évidemment pas libres de droit.

soosh-02 soosh-03

Crédit : @vfskafandre

 

  • Un univers de blogueuse gourmand, tendre et inspirant

Minuscule infini a fait son ménage de printemps : j’ai changé la bannière et le fond d’écran du blog, et j’en ai profité pour mettre mes liens préférés à jour (blogosphère comme boutiques préférées). Parmi les univers dont je suis devenue accro, je te souhaite la bienvenue dans celui de Only Live Once : Tamara, jeune maman et architecte d’intérieur, nous y fait découvrir la manière si poétique avec laquelle elle sublime le quotidien et organise les fêtes les plus belles et les plus sucrées, pour les grands comme pour les petits. Je rêve devant chacune de ses photos (enfin, celles de son chéri photographe), en imaginant tout ce que je parviendrais peut-être un jour moi aussi à faire avec un bout de masking tape et un joli bouquet de fleurs. Complètement addictif !

onlyliveonce-04 onlyliveonce-03

Crédit photos : Only Live Once

Alors ? Elle n’est pas belle, la Toile ?

D'autres raisons de se gausser :

Paniers aux trésors ou jouer avec les objets du quotidien
Une parfaite boîte à forme (ou "imbucare") pour bébé June
La maison aux serrures
Pâte à modeler, pâte à sel, sable de lune... : l'intérêt des activités de modelage
Premiers jeux de société : nos jeux préférés à partir de deux ans
Trois comptes Instagram pour assouvir mon envie de m'installer au milieu des bois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *