20160731-160911-58151232.jpg

Enregistrer

D'autres raisons de se gausser :

Je ne suis pas sûre d'aimer être comparée à un crustacé
Qui porte la culotte ?
Histoire de fesses
Occupe-toi des poils qui sortent de ta chemise, veux-tu ?
Le plus joli mariage de tous les temps
J'en connais une qui ne va pas bien dormir cette nuit...

5 Comments on L’extraordinaire pouvoir d’attraction des nouveau-nés

  1. Raaaaah ! c’est tellement ça !
    En écharpe, on diraity que le bébé est en libre-service, ma Paupiette passe le temps à se faire caresser les joues, recevoir des bisous, etc.

    Alors comment dire ?
    Laissez mon bébé tranquille bon sang !
    Quand une vieille dame (ou la dame pipi de la gare centrale/UGC/etc…)vient coller un bisou au bébé en écharpe, ça revient à recevoir un « hug » d’une parfaite inconnue…
    Prophylaxie peut-être, mais bon…

  2. Je crois même que ce fameux pouvoir d’attraction commence in utero! Et s’il me paraît plutôt sain de s’émerveiller sur une nouvelle vie et d’avoir des « excuses » pour se parler (!) Je note aussi une (très très) forte tendance à toucher bébé s’il est en écharpe… Jamais on n’a touché mon renardeau quand il est en poussette.. Sans compter qu’avec la rousseur on est en tendance compte triple!

    • Ah oui ? Moi qui me disais justement qu’en poussette, ce serait pire, car j’aurais beaucoup moins de marge de manœuvre pour pouvoir reculer, me faufiler, m’échapper…

  3. Ah ! Les cheveux roux de mon fils font le même effet !! Tout le monde veut les toucher !!! Ca a le don de m’agacer prodigieusement. Et du haut de ses 20 mois, il n’hésite pas à dire un ‘NON’ franc 😉
    Je me suis déjà dit que le prochain qui faisait ça, je lui passerais aussi la main dans les cheveux pour voir ça tête :-p

    • C’est génial qu’il dise non ! Franchement, c’est super difficile je trouve. Moi-même je n’y arrive pas. Pour ma fille et mon ventre pendant la grossesse, je m’encours mais pour Django, quand on lui touche les cheveux dans le tram ou le bus, je ne dis rien, je n’ose pas. Pourtant, moi aussi ça me dérange vraiment. J’ai une bulle que je tiens vraiment à préserver, je perçois ces gestes comme une violente intrusion. Mais en même temps, je sais que ces personnes ne sont pas mal intentionnées, et j’ai vraiment peur de les blesser. En vacances, dans une église, une sœur m’a « coincée » contre un mur pour poser sa main sur la tête de June en écharpe et lui dessiner une croix sur le front. J’étais super mal à l’aise, j’ai reculé jusqu’au mur, je n’ai rien dit puis je suis partie. Je n’ai osé le dire au papa que plusieurs jours plus tard, car il aurait vraiment été furieux d’apprendre que sa fille avait reçu une bénédiction qu’elle n’avait pas demandée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *