Manine Montessori est une toute jeune boutique belge de matériel et de mobilier destinés à l’aménagement de l’environnement de l’enfant selon les principes de la pédagogie montessori. Inutile, toutefois, d’adhérer ou de tout simplement connaître cette approche pédagogique pour apprécier ces objets et ces meubles conçus pour accroître l’autonomie de l’enfant au quotidien et, ce faisant, renforcer considérablement sa confiance en lui-même (et, il faut bien l’avouer, te faire gagner un temps précieux).

Il est rare que je consacre un article à une boutique en particulier, car je préfère généralement la recommander dans un article consacré à un produit (ainsi que je viens par exemple de le faire à propos de la boîte à forme). Cependant, lorsque Leen m’a contactée au début de l’hiver pour m’annoncer que sa boutique était la première en Europe à proposer la fameuse tour d’apprentissage de Little Partners et me demander si je voulais bien ajouter cette information dans mon article sur les tours d’apprentissage, j’ai découvert avec émerveillement le soin et la richesse de sa sélection. C’est bien simple, si j’avais dû ouvrir une boutique de matériel et de mobilier inspirés des pédagogies actives (et crois-moi, cela n’arrivera pas mais j’y ai pensé plus d’une fois), j’aurais voulu qu’elle ressemble à Manine Montessori ; autant Fool de wool est depuis deux ans ma référence en matière de mode responsable et éthique pour les enfants, autant j’espère que Manine Montessori le deviendra pour tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et du matériel.

manine-montessori-amenagement-espace-materiel

  1. Garde-robe pour enfants
  2. Stacking toys
  3. Miroir incassable
  4. Station de lavage des mains ou de la vaisselle
  5. Puzzle des oiseaux européens
  6. « Me-do-it » Chair

Le mobilier : pour un espace à hauteur d’enfants

Tout d’abord, Leen, qui anime depuis un certain temps des formations « Montessori at home » auxquelles malheureusement seuls mes lecteurs belges qui parlent le néerlandais pourront participer, a choisi de proposer dans sa boutique un mobilier qu’il était jusqu’ici impossible ou extrêmement coûteux de se procurer en Belgique et en France (et ça, ce n’est pas elle qui le dit, c’est moi, pour avoir écumé depuis trois ans la Toile à leur recherche). Outre la tour d’apprentissage de Little Partners qui me faisait tant rêver il y a trois ans (heureusement, depuis, nous avons la nôtre), Manine Montessori propose la presque célèbre « Me-do-it » Chair qu’on voit souvent sur les blogs anglophones, si pratique avec son assise bien stable et ses poignées permettant à l’enfant de la déplacer seul. Toujours dans le mobilier adapté aux plus petits, on trouve désormais chez Manine Montessori toute la gamme de mobilier conçu par les artisans espagnols de Woomo, que j’avais eu l’occasion de découvrir lors de mes recherches sur le cube évolutif et la tour d’apprentissage : démocratiques, dessinés et produits en petites séries en Europe, fabriqués en pin et recouverts d’une lasure écologique de la couleur de ton choix, les meubles Woomo chez Manine Montessori sont frais de port inclus dans toute l’Europe et disponibles dans un délais de 4 à 5 semaines. Tu trouveras notamment un lit au sol typiquement montessorien (taille enfant ou taille « adulte »), plusieurs versions du cube évolutif, une station conçue pour le lavage des mains ou de la vaisselle et cette garde-robe pour enfant qui me fait sérieusement de l’œil et dont je te reparlerai donc très prochainement. Et je termine ma sélection avec un indispensable du Nido inspiration montessori, car je sais qu’il plaira à tous ceux qui me demandent régulièrement où s’en procurer une version sécurisée (que je n’ai pas) : le grand miroir incassable.

Ou comment la sélection d’une seule boutique t’épargne des heures d’errance infructueuse sur la Toile…

Le matériel : aspect sensoriel et qualité à l’honneur

La seconde raison qui me motive à consacrer un article indépendant à Manine Montessori, c’est en raison des qualités sensorielles du matériel que cette boutique propose. Le matériel pensé par Maria Montessori (ou par son équipe en ce qui concerne le matériel destiné aux 0-3 ans) est vraiment un matériel intelligent, mais il faut avouer que ce qui nous est proposé aujourd’hui en la matière est bien souvent d’une qualité médiocre, très loin de correspondre à mon humble avis aux exigences esthétiques et sensorielles de Maria Montessori (qui prônait l’utilisation de matières belles et naturelles dans l’aménagement de l’espace des enfants). Or, la sélection de Manine Montessori échappe vraisemblablement à cet écueil, en proposant de très beaux produits en bois lasurés, et des objets adaptés aux petites mains véritablement durables, de la cuisine à la salle-de-bain. Mon coup de cœur va à ce couteau tranchant parfaitement adapté pour Django et aux superbes puzzles permettant de découvrir les oiseaux du monde entier, ainsi qu’à la parfaite boîte à forme (ou « imbucare ») que j’ai déjà eu l’occasion de chroniquer dans cet article.

boite-a-forme-unique-montessori01

EDIT : Leen parle néerlandais et anglais, mais elle comprend parfaitement le français ; n’hésite pas à lui écrire ou à lui téléphoner dans cette langue également (mais cela lui demande beaucoup plus de temps et d’énergie de répondre en français, donc si à l’inverse, comme moi, tu peux comprendre mais pas répondre en anglais, dis-le-lui, ça ira plus vite).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

D'autres raisons de se gausser :

L'histoire du lit au sol qui s'est transformé en lit cabane
Ritualiser le temps : préparer Noël
Premiers plateaux "montessoriens" avec la box de No Milk Today
Vouloir une maman en couleurs, avec FFIL
Eureka : j'ai un sling !
Au lit !

15 Comments on Mes coups de cœur chez Manine Montessori

  1. Une petite question;
    June dort dans un matelas en laine de quelle taille ?
    On va bientôt investir dans un « vrai » lit pour Nim (une paupiette petit gabarit) pour ses 1 an (on veut récupérer notre lit juste pour nous) et sur le site de Manine Montessori ils ont deux tailles…

    Est-ce qu’il vaut mieux prendre directement un lit taille « enfant » ou « toddler » ? j’ai peur qu’un enfant soit grand pour un tout petit (mais je ne vois pas de futon en laine en 60*120 sur landmade)

    • June a un matelas adulte 90×200, comme son frère. Personnellement, je préfère investir pour longtemps, puisque les matelas en laine pourront être recardés dans une dizaine d’années (et même un peu plus puisque les enfants sont très légers). En fait, sur Landmade, tu peux faire fabriquer la taille de matelas que tu souhaites, il suffit de demander un devis. C’est très pratique si tu dois adapter un matelas à un sommier que tu possèdes déjà, mais si tu achètes tout et que tu as les moyens de le faire, je te conseille d’opter directement pour la version adulte. Tu pourras toujours « réduire » l’espace ou le rendre plus cosy avec des coussins, traversins, etc. si tu trouves que ton bébé est perdu dans son grand lit et a besoin d’être contenu. Mais à terme, je crois vraiment que c’est plus avantageux d’opter pour la version adulte. Landmade, qui reçoit beaucoup de demandes pour des petits matelas depuis mon article, m’a déjà dit d’ailleurs que la différence de prix entre une version enfant et une version adulte n’est pas si grande que ça (apparemment, c’est surtout le travail de finition, qui est effectué à la main par l’artisan avec lequel ils travaillent, qui est très long et donc coûteux). Ah, et ce que j’aime le prénom de ta fille…

  2. Bonjour, lectrice de l’ombre, je lis avec attention tes articles inspirants.
    On voit désormais un peu partout cette « tour d’apprentissage » et je me pose une question, qui me gratouille sévèrement, alors la voilà : quel en est l’intérêt, par rapport à un escabeau que l’enfant peut aussi déplacer selon ses besoins dans la maison ? Ici, on a donc un escabeau « classique » et quelques petits tabourets qui trainent dans différentes pièces de la maison, en bois aussi, pour les toilettes par exemple.
    Qu’a donc de si spécial une tour d’apprentissage ??
    Merci d’avance d’éclairer ma lanterne ! 🙂

    • C’est une question de sécurité, et par extension d’âge : une tour d’apprentissage peut être utilisée avant même que l’enfant ne marche. Elle ne risque pas de basculer et elle a un garde-corps qu’un simple tabouret n’a pas, ce qui permet à l’enfant d’être plus concentré sur la tâche qu’il exécute. Le parent doit également être moins vigilant, quand on cuisine, c’est précieux (en tout cas moi je pense qu’occupée à couper des légumes, je n’aurais pas des réflexes assez rapides). C’est pourquoi à la maison nous avons la tour dans la cuisine, et des escabeaux classiques de toutes tailles aux différents endroits de la maison. L’idéal, le « top-du-top », serait évidement que tout soit à hauteur de l’enfant, vraiment : mini-toilette avec chasse d’eau à portée de main (ce qui même dans les écoles n’est pas souvent le cas), évier à hauteur d’enfant, plan de cuisine pour enfant, etc. Mais bon… le problème avec les enfants… c’est qu’ils grandissent, et toujours trop vite 😉 Mais en somme, si les escabeaux vous conviennent bien et qu’en voyant la tour partout tu ne t’es pas dit « bon sang mais c’est bien sûr ! » (alors que tu es déjà sensibilisée à la question de l’aménagement de l’espace), et bien je pense que c’est sans doute que vous n’avez pas besoin de tour chez vous ! 😀

      • merci pour ta réponse bien complète. C’est vrai que je suis aussi très sensible à la motricité libre, et du coup ça me parait « bizarre » de « mettre » un enfant sur la tour s’il n’y monte pas lui-même… et je me dis que s’il monte sur l’escabeau, il doit pouvoir y tenir… (mais je garde l’œil, bien sûr !). Peut-être que du coup ça intervient un peu plus tard qu’avec une tour ? Bon, du coup, ici, on fonctionne bien comme ça, ça nous convient ! 🙂
        Merci encore, pour tes articles aussi !

        • Bonjour Sylvie ! Je te rejoins à 100% pour la motricité libre (bon… plutôt à 90%, car j’ai tout de même assis mes enfants pour les faire manger un peu avant qu’ils ne parviennent à s’asseoir d’eux-mêmes et je les fais manger dans une chaise haute quand ils sont bébés), mais bien souvent les enfants montent dans une tour quelques mois ou semaines avant de marcher, donc l’un n’empêche pas l’autre. Et il va pour moi de soi qu’il n’est pas question de mettre l’enfant dans la tour, mais bien de mettre celle-ci à sa disposition pour qu’il puisse s’en servir seul (d’où, dans mon article sur les tours d’apprentissage, la nette préférence que j’exprime pour les modèles qui peuvent être déplacés par l’enfant et dans lesquels il peut grimper de manière autonome). Et puis, même une fois marcheur, voire même marcheur aguerri, la tour d’apprentissage permet à l’enfant de se concentrer entièrement sur la tâche qu’il exécute, sans penser au vide qu’il a dans le dos, si tu vois ce que je veux dire. Moi-même, quand je suis debout sur une escabelle, je dois consacrer une partie de mon attention au fait de ne pas tomber. Évidemment, mon centre de gravité est beaucoup plus haut, mais j’ai également un bien meilleur équilibre qu’un jeune enfant. Avec une tour d’apprentissage (où à tout le moins, les modèles intelligemment conçus), l’enfant est en sécurité sur un plateau, libre de se concentrer sur autre chose. Mais encore une fois, je ne veux pas faire l’apologie à tout prix de la tour d’apprentissage, certaines familles peuvent certainement bien s’en passer (comme je ne trouvais pas de tour quand Django était tout petit, j’avais décidé d’abaisser une partie du plan de travail de la cuisine à mi-hauteur, pour qu’il puisse soit y travailler, soit y grimper pour accéder le plan de travail à hauteur d’adulte ; c’est une autre solution), c’est simplement pour continuer à répondre à ta question. Je suis d’avis que, comme pour le type de couchage utilisé (lit au sol versus lit à barreaux par exemple, même si la comparaison ne fonctionne pas parfaitement puisque ici il y a un choix anti-motricité libre), quand on a trouvé quelque chose qui fonctionne chez soi et qui est respectueux de l’enfant, mieux vaut ne pas en changer ! 😉

  3. Ahlala, parfois, je rêve de revenir 9 ans en arrière, à l’époque où on s’équipait pour notre aîné, mais avec l’offre de matériel qui existe aujourd’hui et l’expérience qu’on a acquise… Nos achats seraient je pense fort différents!

  4. Super! J’avais deja commence a suivre Manine Montessori sur Instagram suite a l’un de tes posts, mais je n’avais pas tilte que c’etait une boutique belge, ce qui ne gache rien, au contraire!
    C’est vrai que tout a l’air beau et de bonne qualite, j’y ferai certainement des achats dans le futur 🙂
    Encore merci pour cette belle decouverte Alys

  5. Combien d’heures j’ai passé à écumer le net à la recherche de cette fameuse tour d’apprentissage… J’ai déjà, sur tes conseils, été faire un tour chez Manine Montessori et ai été bien séduite par la belle facture de tout ce qui est proposé. Hâte de voir notamment la partie Jardin / extérieur s’étoffer avec l’arrivée de la belle saison.

    • Oui, moi aussi. Mais en tout cas, c’est sûr, je prendrai à Django des petits gants de jardinage. Je lui en avais acheté dans un magasin de jouets mais… comme d’habitude, ils n’ont pas tenu une saison 🙁 J’espère aussi quelques outils à taille d’enfant mais bien solides.

  6. Thank you so much, Alys!
    This article brings a really big smile to my face 🙂
    I’m very happy to make it easier to bring Montessori into homes across Europe and hope to grow the Manine Montessori range with more an more high quality items in the future.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *