C’est une lectrice de Minuscule infini (merci Léa !) qui m’a fait découvrir au détour d’un commentaire un trésor pour jeunes (ou moins jeunes) oreilles :  » chants de l’eau », « chants d’oiseaux », « concerts naturels »…, Studio les Trois Becs capture les sons de la nature qui nous environne. Ce projet a deux raisons de me plaire : je suis sensible au fait que nous vivons dans un brouhaha ambiant qui nous déconnecte du silence comme des sons d’origine naturelle, et, à l’exception des activités musicales à proprement parler, les propositions d’activités qui mobilisent le sens de l’ouïe sont peu répandues.

studiolestroisbecs04 À l’écoute des premiers morceaux, tandis que j’imagine comment introduire les chants d’oiseaux auprès de mon petit garçon de trois ans, surgit une émotion inattendue : voici soudain un petit bout de mon enfance qui m’enserre le cœur et remonte dans ma gorge ; je me vois jouant dans le jardin avec mes cousins ou observant le ciel gris depuis la fenêtre de mon bureau chez mes parents. Je jette un œil sur la pochette : c’est le chant de la mésange que ma mémoire a lié étroitement à ces souvenirs. Je croyais n’avoir jamais tendu l’oreille assez attentivement, je croyais être passée à côté de la subtilité de ces mélodies ; elles étaient là, en moi, connues de mes oreilles sans que ma bouche puisse les nommer. Étrange et intense expérience.

Trois créations du Studio les Trois Becs sont arrivées chez nous

  • Pour la plus petite, Mon imagier sonore de la nature, idéal pour tous les parents qui n’aiment pas imiter les cris des animaux (ou qui ne sont tous simplement pas très doués pour cela, uhuhuh) ; les illustrations enfantines du livre cartonné qui accompagne le disque seront plus avantageusement remplacées par des photographies des animaux en question, mais le cd en lui-même est très bien fait, présentant les cris d’une douzaine d’animaux de la ferme, suivis du chant de quelques insectes et oiseaux parmi les plus connus, pour s’achever sur des sons naturels plus inattendus (« le ruisseau », « je marche dans la neige », « le feu de bois »…) et de trois pistes destinées à l’endormissement. Atypique et précieux.
  • pour moi Pour Django, Chants d’oiseaux des bois et forêts, dont je te parlerai dans un prochain article plus longuement,
  • et enfin Les chants de l’eau que j’avais envie de te présenter aujourd’hui en guise de support à une balade sonore à la découverte de l’eau.

fildeleau

 

 

Les chants de l’eau

Ce cd vous propose une balade au fil de l’eau depuis la source jusqu’à la mer. Chansons des gouttelettes et de la pluie, des ruisseaux et des cascades, chant plus calme de la rivière, du lac et de la mer. Cette musique naturelle, une des plus vieilles du monde, favorise la détente, la relaxation et le rêve.

[présentation Studio les Trois becs]

Je crois que cette présentation dit tout : c’est à une véritable balade que ce disque invite en effet, car les morceaux s’enchaînent de façon tout à fait harmonieuse. On est à mille lieux des cd’s de relaxation sur le thème de l’eau que l’on entend parfois dans les salles d’attente ; ici, il s’agit d’une capture épurée et très audible du son brut de l’eau, à l’écoute duquel un paysage semble prendre vie dans notre imaginaire.

1- Pluie et chanson des gouttelettes en forêt
2- Près de la source
3- Le ruisseau
4- Autour du lac
5- Le torrent
6- Cascades
7- La rivière
8- L’estuaire
9- Mer calme

(durée : 73 minutes)

Pour quoi faire ?

Bien sûr, on peut simplement s’asseoir confortablement et écouter le bruit de l’eau en famille, ou bien encore recourir au disque pour étudier les différents états de l’eau et / ou son cycle (un sujet qui intéresse assez fort mon fils de trois ans). Mais j’ai pensé à deux autres manières de l’utiliser avec mon aîné :

  • diffuser des morceaux choisis comme ambiance sonore pour la lecture d’albums illustrés ou d’histoires qui s’y prêtent bien. Je pense notamment à Pique-nique sous la pluie de Naokata Mase, La lessive de la famille Souris de Kazuo Iwamura ou aux Turlutins vont à la mer de Gerda Muller que nous aimons beaucoup à la maison ;
  • confectionner un jeu de mise en paires visuelles et sonores, en imprimant et plastifiant 9 images à mettre en correspondance avec les morceaux du disque.  Les plus montessoriens d’entre nous y verront sans aucun doute une belle occasion d’enrichir le vocabulaire (« source », « torrent », « estuaire »…). Le contrôle de l’erreur peut être mis en place en reproduisant les numéros des pistes audios au dos des cartes correspondantes.

planche_a4_thumbSouvenirs de l’été dernier. Pour télécharger les cartes, clique droit et sélectionne « enregistrer l’image sous… ». Pour compléter la série, la couleur de bordure utilisée est la suivante : #0098CE. Je ne te propose pas de télécharger toutes mes cartes, car j’ai utilisé des photos personnelles et des images non libres de droit, mais tu peux réaliser facilement les tiennes en ayant recours à ce générateur de cartes de nomenclature. Si tu as ça dans tes trésors numériques, n’hésite pas à utiliser des photos d’excursions ou de vacances en famille : ce sera une belle occasion de revivre ces moments en forêt, à la montagne ou à la mer, en prenant appui sur l’ouïe pour voyager dans les souvenirs. On peut également faire des cartes manquantes l’objet d’une chasse à l’image : ici, il nous manque le ruisseau, la source et l’estuaire, et je compte bien en faire un objectif de l’été.

 

 

Jeux d’eau

En guise de prolongement, je te propose de poursuivre cette promenade sonore au fil de l’eau avec le livre-disque Jeux d’eau, initiation à la musique classique : cette fois, il s’agit de découvrir comment la musique ancestrale de l’eau a inspiré les compositeurs classiques les plus célèbres à travers une vingtaine d’extraits musicaux. Le livre accompagne chaque morceau d’une illustration et d’un bref texte explicatif, et comporte également un « guide d’écoute » (c’est-à-dire un petit texte permettant d’introduire le morceau auprès des enfants) et une courte biographie de chaque compositeur. Il n’est pas nécessaire d’être un inconditionnel de la musique classique pour y initier ses enfants : les extraits choisis sont faciles d’accès, courts et variés (clique ici pour écouter des extraits).

jeux deaux 01 jeux deaux 02

1- La Moldau
2- Scène au bord du ruisseau
3- Christ, notre Seigneur, est venu du Jourdain
4- Alla Hornpipe
5- Barcarolle
6- Gondoliera
7- Agitée par deux vents
8- Shéhérazade
9- Et les vents de livraient combat
10- Nocturne de la mer… pour la fin du temps
11- Jeu des vagues
12- Dimanche matin
13- Salida a la pesca
14- La truite
15- Jeux d’eau
16- Clepsidra
17- Étude de la goutte d’eau
18- Arbre à pluie
19- jardins sous la pluie
20- Orage

(durée : 30 minutes)

Pour quoi faire ?

Mon idée est d’apparier certains morceaux des deux albums (par exemple la captation « Pluie et chanson des gouttelettes en forêt » avec « Jardins sous la pluie » ou « Mer calme » avec « Jeu de vagues » de Debussy) et de proposer à l’enfant de les comparer dans l’idée de déployer un maximum de vocabulaire pour caractériser les sons, les rythmes et les impressions qu’ils produisent. Avec les plus grands, pourquoi ne pas essayer de fabriquer des instruments de musique pour reproduire le bruit de la cascade, du torrent, de l’orage, etc. ?

lamer


J’espère que ce petit tour dans notre bibliothèque / médiathèque t’a plu, car je prévois d’enrichir cette section avec des articles plus réguliers. Tu trouveras les chroniques précédentes sous l’onglet déroulant « apprentie maman » de la barre de menu, en cliquant sur « La bibliothèque de Minuscule infini« . Si tu as d’autres coups de cœur sonores sur le thème de l’eau ou d’autres idées d’activités avec ces deux disques, n’hésite pas à les partager en commentaire.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

D'autres raisons de se gausser :

Quelques livres à découvrir entre 1 et 3 ans
Pyjama party ! (+ concours Ooplaboo)
Acquisition de la continence (2/2) : j'ai oublié de te dire...
Quand musique et livres pour enfants s'invitent au pied du sapin [give away]
Tu as six mois, et déjà j'oublie tout
De la violence du monde à l'apprentissage de la gestion des émotions

6 Comments on Balade sonore à la découverte de l’eau

  1. Bonjour Alys, ça me fait très plaisir de lire que tu as été conquise par le Studio les Trois Becs ! Au plaisir de lire tes prochaines découvertes partagées.

  2. Super les cd avec les sons et bruits pour nos enfants. Nous avons découvert « je découvre la nature avec les cris des animaux » de Gilles diederichs et Marie-Noëlle Horvath qui est un livre accompagné d’un cd (le livre est non cartonné et n’interesse pas encore beaucoup mon fils de 16mois) par contre le cd est super, il raconte la découverte de la nature et des animaux par un écureuil, le tout avec une voie et une musique calme pour détendre les enfants. Parfait à mes yeux.

  3. Superbe ! L’article, l’idée… et les photos.
    Quelle lumière sur la dernière, chapeau le/la photographe (aussi ;)). Avec un peu de fatigue dans l’œil, on croirait une peinture!

  4. Waouh, super idée, les cartes de nomenclature à base de photos personnelles, je n’ai pas encore eu le courage de me lancer mais je garde l’idée en tête… et les références des albums sur ma liste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *