Il y a bien longtemps, j’ai cru avoir trouvé une parfaite recette de pâte à modeler maison. Mais la belle était gluante et inutilisable au bout d’une petite semaine (et comprends-moi bien, si je trouve un plaisir certain à malaxer la pâte à modeler tout juste sortie de la casserole, je ne vais tout de même pas en cuisiner chaque semaine et empiéter de la sorte sur le temps consacré à mon gâteau au chocolat hebdomadaire, nondidju). C’était sans compter sur le sacro-saint ingrédient qui permet à la pâte à modeler de conserver très longtemps, révélé dans sa recette par Merci qui ? Merci Montessori : la crème de tartre. Et depuis, mon dieu que cela fonctionne bien ! Seul hic : ma pâte à modeler était le plus souvent de couleur naturelle, car je trouve les colorants alimentaires liquides très peu pratiques d’utilisation (il faut en mettre énormément, ça coule de tous les côtés si on veut les ajouter hors du feu, ça consomme plein de petits flacons en plastique). Récemment, j’ai acheté des colorants alimentaires en poudre et le problème ne se pose plus. Pour parfumer la pâte, je préfère également utiliser de l’extrait d’amande ou de fleurs d’oranger plutôt que des huiles essentielles. Du coup, voici…

La recette

Mélanger la farine, le sel, l’eau, la crème de tartre et l’huile dans une grande casserole. Ajouter l’extrait d’amande ou de fleurs d’oranger et le colorant alimentaire en poudre (une très petite quantité est nécessaire ; plus il y a de colorant, plus la teinte sera foncée ; les mélanges sont évidemment possibles). Chauffer à feu moyen en mélangeant avec une cuiller en bois jusqu’à ce que le mélange épaississe de manière homogène. Quand la pâte ne colle plus aux doigts (attention, c’est chaud), elle est prête. Malaxer sur le plan de travail et conserver dans des récipients hermétiques.

NB : évidemment, cette pâte à modeler maison, en plus d’être avantageuse financièrement et de limiter les emballages, a l’avantage de présenter moins de risques pour la santé que son équivalent industriel. Mais même si elle est composée d’ingrédients naturels, je déconseille de laisser les enfants en manger (et, crois-moi, ma fille adore), car la consommation de colorants alimentaires est particulièrement déconseillée pour les jeunes enfants, chez qui ils peuvent entraîner des risques d’hyperactivité et des troubles de l’attention (voir par exemple cette liste ; cela concerne également les colorants « naturels », comme la cochenille – E120 – par exemple). Il en va de même pour les arômes (que tu peux néanmoins choisir d’origine biologique).  

IMG_2731

pate-a-modeler

Et, oui, nous sommes en plein mois d’août et mon fils a décidé de confectionner des sapins de Noël. Je crois qu’il faut que j’investisse dans de nouveaux emporte-pièces.

IMG_3164


Pour découvrir les compétences développées par les activités de modelage, je te propose de cliquer sur l’image ci-dessous :

modelage-02


Le joli tablier de Django se trouve à petit prix chez Manine Montessori (il existe en deux tailles – 1/3 ans ou 3/5 ans -, en tissu imperméable ou non). Le petit plateau de tri provient également de chez Manine Montessori. Les grosses perles en bois sont des Grimm’s.

D'autres raisons de se gausser :

Le cube évolutif ou la chaise montessori
"Pour une enfance joyeuse" : le b.a.-ba de la parentalité bienveillante
Ritualiser le temps : des cloches & des œufs (+ un CONCOURS tout doux)
June
Au lit !
La boîte à forme unique, la suite

12 Comments on Le saint Graal de la recette de pâte à modeler maison

  1. La crème de tartre, est-ce que ça se mange comme la farine ? Ou seulement à petites doses comme les colorants ?
    Si on enlève le sel, est-ce que ça marche aussi ?
    Parce que mes filles mangent tout irrésistiblement…

    Pour les couleurs mangeables, j’expérimente les recettes de peinture de maman nougatine et j’aime beaucoup. Le chou rouge vinaigré donne un joli bleu, qui tourne au vert après quelques jours :
    http://www.blog-parents.fr/maman-nougatine/2016/05/31/diy-la-peinture-vegetale/

    • Aaaaah Viviane, je suis nulle en chimie, je ne peux pas répondre à tes questions. J’essaie tout de même : la crème de tartre est utilisée en cuisine notamment pour faire tenir les blancs d’oeuf montés en neige ou dans la préparation des macarons, donc oui, ça se mange. C’est en fait du bitartrate de potassium ou tartrate de monopotassium. Question quantité, par contre, je ne sais pas à quelle dose on peut en consommer sans souci. Pour le sel, tu peux réduire la dose de moitié si tu le souhaites, mais si tu le supprimes, je ne pense pas que les molécules réagiront encore de la même façon. Et merci beaucoup pour le lien vers les peintures végétales : comme toujours, les lectrices de ce blog sont des mines d’or !

  2. Pour les colorants, ici j’utilise des poudres minérales de marque Kredeizeit. Ca fait un super bleu et le violet est top. On peut trouver ces mêmes poudres chez les vendeurs de produits pour fabriquer des cosmétiques… en conditionnement plus petits! Pour la crème de tartre, merci, ça m’a rappelée que c’est comme ça qu’on la faisait au Québec quand j’étais petite! Je vais en commander à la famille!

    • Bonjour Angie, merci beaucoup pour cette information intéressante. Je n’y connais rien en poudres minérales : y a-t-il des études sur l’impact sur la santé et la consommation par ingestion ? Jolie journée à toi

      • Bonjour Alys, je ne suis pas arrivée à trouver d’infos précises. Ces pigments sont utilisés pour faire entre autres des baumes à lèvres, certifiés ecocert et sans nano( tiré d’aromazone) Après il est dit de ne pas avaler, ni inhaler… Je ne laisserais pas un enfant manipuler la poudre, mais la quantité est tellement infime dans une pâte à modeler que je ne vois pas trop de risque. J’ai vu des peintures non-toxiques formulées à partir de ces pigments minéraux sur des sites de parentalité écolo. Pour moi, ça ne cause pas de problème, ma fille ayant très vite appris les choses qu’il ne fallait pas manger. Après à voir en fonction de chaque enfant j’imagine! Mais j’aimerais bien trouver aussi une information plus précise. Bonne journée à toi!

    • Merci pour cette information Ô combien cruciale car je peine à trouver de chouettes colorants alimentaires naturels.
      Quant à la crème de tartre, j’ai vraiment peiné à en trouver, au final je l’ai commandée sur le net et depuis… elle dort dans son petit sac. Allez, cet article m’a motivée, je vais refaire de la pâte à modeler maison ! Merci 🙂

  3. J’ai peu ou prou la même recette et je colore aux colorants alimentaires bio. Bien sûr, je n’ai que 3 couleurs, jaune (curcuma), rouge (betterave) et vert (épinard), pas de bleu chimique et les couleurs sont un peu fades, mais je n’ai eu aucune crainte à laisser ma fille grignoter sa pate à modeler depuis toute petite

1Pingbacks & Trackbacks on Le saint Graal de la recette de pâte à modeler maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *