cuisine-a-jouer

Bientôt les fêtes, les parents se mettent en quête de ce qu’ils vont glisser sous le sapin. La cuisine à jouer est une valeur sûre des jeux d’imitation, elle trouvera sa place dans toutes les maisons. Voici mes préférées, en bois (ou en carton), parmi lesquelles tu choisiras en fonction de tes critères : la plus solide, la plus jolie, la home-made, la plus polyvalente…

  1. Macarena Bilbao : avoue qu’elle est drôlement jolie ! Le coloris, les rideaux et les finitions sont personnalisables. Si on n’a pas le budget, on peut s’en inspirer pour la faire soi-même.
  2. Assurément, la marque allemande Glückskäfer sait y faire en matière de cuisine à jouer en bois. Parmi leur choix, ma préférence va au combo évier + four que l’on peut placer côte à côte comme dos à dos…
  3. … et à cette belle cuisine qui se joue de part et d’autre et que j’ai choisi pour chez nous, notamment parce que je la trouve idéale pour deux enfants. J’ai acheté ce modèle sur Amazon* pour bénéficier d’une offre reconditionnée ; la cuisine étant arrivée sans son robinet, j’en ai chiné un modèle anglais cet été pour 3 euros et finalement, c’est tout aussi bien. Je suis très satisfaite de cette cuisine, que tu verras aussi dans le terrier d’Emma. Le bois est beau, l’ensemble très solide.
  4. Cette cuisine à jouer en bois massif a tout ce qu’il faut et elle a le mérite d’être plus abordable que les précédentes. Comme la nôtre, elle convient bien à deux enfants et se joue de part et d’autre.
  5. Voici la cuisine pour enfants chez The Kavanaugh report : comme il ne s’agit pas d’une cuisine à jouer mais de plusieurs modules de chez Community Playthings (une marque de mobiliers pour les infrastructures d’accueil), cette cuisine à l’immense avantage de pouvoir être utilisée autrement par les enfants que pour des jeux d’imagination. Le grand évier permet ainsi qu’on le remplisse d’eau pour véritablement faire la vaisselle, et les différents espaces de rangements sont parfaits pour entreposer les snacks et la vaisselle destinée aux enfants. À refaire et si je disposais d’un budget illimité, c’est assurément celle-ci que je choisirais. Pour commander ces différents modules, je te conseille d’écrire à Manine Montessori pour voir avec Leen si c’est possible, car je sais qu’elle propose déjà deux tables de cette marque dans sa boutique, dont elle m’a d’ailleurs vanté la qualité.
  6. Le DIY de la cuisine à jouer en carton chez Mer Mag : à taille de poupées ou à taille d’enfants, voici une cuisine rapide à créer, peu coûteuse et personnalisable à l’infini. Et quand elle ne plaît plus, on la plie pour la ranger dans un coin jusqu’à la prochaine rotation de jouets ou on la recycle sans regrets en se promettant d’en imaginer une plus grande / plus belle / plus folle la prochaine fois qu’on mettra la main sur un grand carton.

minuscule-infini-cuisine-bois

Instagram, 3 octobre : « Dégager le terrain en vue du ménage et retrouver les pommes de terre cherchées en vain hier pour le repas du soir. Quand je pense que ma fille cherchait partout avec moi en s’interrogeant, les mains sur les hanches, « patat’? patat’? » La traîtresse. »


 

Enregistrer

D'autres raisons de se gausser :

Zoo miniature à la maison
Des jeux durables, à partir de 15 mois
Pyjama party ! (+ concours Ooplaboo)
Mon gros ventre tout rond s'habille de "9 bulles"
June
Apprentissages autonomes : et si nos enfants n'avaient pas besoin qu'on leur enseigne pour apprendre...

6 Comments on En bois ou en carton, mes cuisines à jouer préférées

  1. Bonjour

    Je cherche justement pour noël le genre de modèle 3ou 4 mais les 2sites sont en allemand… que je ne comprends pas et je ne sais pas non plus si ils peuvent livrer en france… Connaissez vous des sites francophones?
    Merci beaucoup pour cette belle selection

  2. Quelle belle sélection !
    Notre Glückskäfer, (la 3) est toujours aussi appréciée et même si Elora est seule (ses deux très grands frères et soeurs ont une vraie cuisine désormais…), quand des amis viennent à la maison, ils peuvent tous cuisiner ensemble. Je l’avais choisie pour la qualité de son bois, massif et son esthétique et près de deux ans plus tard, elle n’a pas bougée.
    (je crois que tu as inversé 5 et 6)

  3. Ici, nous avons préféré en prendre une de seconde main, c’est donc une Janod et ses milliards d’accessoires déjà bien usé ; et pourtant cela fait un an que c’est le jeu préféré du Lardon.
    À 11 mois (oui, c’était un cadeau de Noël en avance), il commençait tout juste à se mettre de bout, mais quelle joie de pouvoir accéder au plan de travail de la cuisine ! Et ces portes à ouvrir et à fermer !
    Aujourd’hui, à 20 mois, il est beaucoup plus dans l’imitation : il nous cuisine des « (tor)tilla », coupe des carottes et mélange ses petites casseroles ; sans oublier de se servir un petit thé…

    (Par contre, effectivement, elle n’est pas vraiment adapté à deux. Mais pour le moment, ça n’est pas un problème, ouf :D)

    Tout ça pour dire, j’avais choisi un modèle d’occasion moitié par conviction (il y a déjà bien assez de jouets produits à ce jour pour en racheter de neufs), moitié par économie (c’est que c’est cher neuf 😮 :o) mais quand je vois combien il l’utilise, je vois que ça aurait valu le coup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *