Il y a un peu plus d’un an, je te parlais de nos premiers vrais jeux de société en famille, testés et approuvés durant la troisième année de Django. Désormais, notre petit garçon a quatre ans, et bien que l’essentiel du temps de jeu soit désormais invariablement consacré aux Lego (surtout quand le papa s’en mêle), nous avons eu l’occasion de tester beaucoup d’autres beaux jeux de société. Deux éditeurs, surtout, excellent à faire des jeux généralement très beaux et bien pensés pour les joueurs en herbe : Smart Games qui, même si je ne présenterais aucun de ces jeux dans cette chronique, réussit des casse-tête intelligents et financièrement accessibles qui se jouent longtemps et Haba, leader incontestable du jeu de plateau pour enfants, avec de beaux graphismes, des pièces en bois et des règles – coopératives ou non – la plupart du temps fort bien pensées.

Pas facile de faire son choix parmi l’étendue de ce qui nous est désormais proposé (c’était plus facile lorsque Django avait deux ans : memory ou… memory ?). J’aimerais pouvoir te dire que tu peux te fier à l’âge conseillé par le fabriquant mais rien n’est moins sûr : plus un enfant a l’habitude des jeux de société, moins ces indicateurs d’âge se révéleront fiables. J’indique donc « à partir de quatre ans » dans mon titre, mais en vérité je considère plutôt que l’enfant est plus ou moins passé par les « cases » memory (encore lui…), domino, loto, Batawaf*, Petites chenilles multicolores et incontournable Verger. Autrement dit, qu’il maîtrise les règles de base du jeu de société (identifier l’objectif du jeu, attendre son tour, lancer le dé et interpréter le résultat selon le jeu, avancer sur un plateau…), qu’il connaît bien les couleurs et qu’il est capable de dénombrer jusqu’à 10 au moins, qu’il commence à se montrer combatif et à être sensible à la nécessité de déployer une stratégie pour battre l’adversaire. C’est acquis ? Alors c’est parti !

 

Trésor en vue

Ce jeu nous a été envoyé à ma demande par la boutique Ecoterre, qui a une sélection incroyable de la marque Haba : cela m’étonnerait que tu n’y trouves pas le jeu de tes rêves. Trésor en vue est un excellent jeu d’initiation à la stratégie, conseillé pour les 5 à 8 ans. Chaque joueur contrôle quatre pions pirates qu’il choisit de faire tour à tour progresser vers le trésor. Lorsque les premiers pirates passent d’une île à l’autre sur le plateau, ils tombent à l’eau et recommencent la course au début du parcours, permettant qu’un pont de bois soit construit à l’endroit de leur chute et que les pirates suivants puissent passer sans se mouiller. De plus, lorsqu’un pion atterrit sur la même case que celle occupée par un autre pion, il recouvre celui-ci en empêchant son propriétaire de le déplacer. Ainsi, dans ce jeu, il ne fait pas toujours bon d’être premier pour atteindre le trésor, et bien que les lancés de dés fassent évidemment la part belle à la chance, le suspense est à son comble jusqu’à la fin de la partie. Peu à peu, les enfants apprennent à se montrer stratèges pour remporter la partie. Autre avantage : Trésor en vue se joue agréablement à deux, ce qui est appréciable lorsqu’on n’a qu’un seul enfant en âge d’y jouer.

 

KippX

Ne te fie pas à son nom imprononçable : voici un jeu d’équilibre qui devrait plaire à toute la famille. Repéré lors d’un déstockage, j’étais hésitante sur la qualité de ce jeu (ben oui, généralement, lorsque c’est déstocké…), mais ce fut plus fort que moi : cette simple croix en bois me semblait offrir de formidables potentialités d’exploration autour des notions de masse et d’équilibre. Bingo ! Non seulement c’est juste, mais le jeu en lui-même se révèle très amusant : il s’agit de se défaire le plus rapidement possible de tous ses cubes en les déposant sur les deux axes de la croix qui ne touchent pas la table ; lorsque la structure bouge, c’est au tour du joueur suivant et si des cubes tombent, ils reviennent dans le jeu du joueur dont le tour s’achève. Avec Django, nous avons commencé à jouer sans nous piéger et en parvenant à nous défaire de nos cubes à peu près simultanément. Mais lorsque son Papa a rejoint la partie, les choses se sont sacrément corsées et nous avons commencé à entrevoir le véritable potentiel de KippX : jusqu’où aller pour rendre la croix instable et mettre en difficulté l’adversaire sans faire soi-même tout tomber ? Pas de doute, KippX a sûrement une longue vie devant lui.

 

Mon Premier Carcassonne*

Grande fan de Carcassonne*, je n’ai pas résisté à acheter en seconde main sa version junior. Comme son grand frère, Mon Premier Carcassonne* consiste en un beau jeu de plateau au graphisme soigné. Toutefois, les règles du jeu ont été fortement simplifiées. La principale différence réside dans le fait qu’ici toutes les tuiles possèdent quatre entrées, c’est-à-dire qu’elles peuvent toujours être placées à n’importe quel endroit du plateau en devenir. Chaque joueur pêche à son tour une tuile et tente de la placer pour fermer les routes sur lesquelles il a déposé ses pions afin de gagner des points, tout en essayant d’empêcher ses adversaires de fermer leurs propres routes. Si le jeu est séduisant, les adultes risquent toutefois de s’y ennuyer et j’imagine que sa durée de vie sera assez limitée, une fois la difficulté logique bien maîtrisée par l’enfant. Mon Premier Carcassonne* demeure néanmoins un bon jeu pour apprendre quelques rudiments tactiques. Attention, si tu achètes le jeu en seconde main, il semblerait qu’il y ait une erreur dans la répartition des tuiles de la première édition, qui a été corrigée par la suite.

 

La danse des œufs

Grand classique des jeux Haba, également reçu à ma demande de la boutique Ecoterre. Un jeu réservé aux enfants, La danse des œufs ? Rien n’est moins sûr. À moins que vous ne vous preniez vraiment trop au sérieux. De mon côté, j’ai découvert avec plaisir ce jeu bien avant d’avoir mes enfants. Un premier lancé de dé détermine la nature du défi ; si celui-ci est réussi, un second lancé indique au joueur où (comprends : avec quelle(s) partie(s) de son corps) il devra stocker l’œuf gagné. Si un œuf sauteur s’échappe, la partie s’achève. Voici un jeu qui fait la part belle à la motricité globale et qui promet de grands moments de fous rires. On s’amuse vraiment beaucoup, on se défoule en investissant tout son corps pour remporter les défis et, ma foi, gagner n’est ici vraiment pas le plus important. Le jeu peut se jouer à deux, mais il sera plus amusant à partir de trois ou quatre joueurs. Je parie que vos enfants prendront beaucoup de plaisir à vous voir faire le tour de la table en criant « Cocorico » un œuf bondissant coincé sous le menton ! Et il n’est pas dit qu’une fois les petits couchés, les grands ne se relancent pas dans une partie décomplexée de La danse des œufs.

D'autres raisons de se gausser :

Un lit au sol pour mon petit prince
Une parfaite boîte à forme (ou "imbucare") pour bébé June
J'ai peur, oui... mais pas des bombes
Art cinétique à la Patinoire Royale - so Reggio, my dear !
La malle aux pépites #7
Mes coups de cœur chez Manine Montessori

4 Comments on Jeux de société : la suite (à partir de quatre ans)

  1. Haaaa les jeux 🙂 🙂
    Mon homme est un fan de pitch car mais bon… fait être nombreux et je trouve pour que ça prenne.
    Sinon j’adore la chasse aux monstres surtout quand tout le monde cri très fort « au placard le monstre!!! » Du coup plus on est mieux c’est 🙂

  2. ils ont l’air vraiment sympa ces jeux ! je ne connaissais pas les deux premiers : KippX et Trésor en vue….voici des futures idées de cadeaux 😉

    Ici on joue actuellement beaucoup avec :
    – Naturspiel (que tu as aussi je pense)
    – Le bal masqué des coccinelles -> jeu coopératif et de mémoire
    – Viva Topo ! -> déplacer plusieurs figurines (coordination), stratégie et..se sauver du chat ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *