C’est la mer du Nord, en hiver. Elle n’a rien de branché ou de luxueux. Les façades qui bordent la digue sont grises et datent un peu. Tout est fermé, sauf quelques petits commerçants qui luttent pour qu’on ne les oublie pas. Le vent souffle fort et nous donne froid.

C’est la mer du Nord, en hiver. Elle n’a rien de fastueux. Si tu tournes le dos aux façades tristes pour lui faire face, tu te perds dans l’immensité de ses eaux et de ses plages. Il n’y a personne d’autre qu’un couple de cavaliers au grand galop, dépêchés là pour faire le bonheur de tes enfants, qui imitent en riant les mouettes. Le vent souffle fort et fait continuellement changer le ciel et la couleur de la mer qui lui répond.

C’est la mer du Nord, en hiver. Et pour une fois, tu n’as rien d’autre à faire que d’être là et avoir le souffle coupé devant son envoûtante beauté.


Pour ceux qui voudraient savoir, Django : un pull FUB, un pantalon Pan Pantaloni parfait pour l’hiver, une cagoule Relax et des bottes aigles chinées à la Croix-Rouge ; June : un manteau Mini A Ture dont je parlais ici et, à défaut de bottes qui lui ont bien manqué pour marcher elle aussi dans le soleil couchant et la pleine lune, les Gucio de son frère qui sont encore impeccables.

D'autres raisons de se gausser :

Me rêver princesse, dans mon corps de maman
Trois vestes en laine pour bébé sur le banc d'essai
Trois films qui posent un autre regard sur la naissance
La magie du "Blessingway" : organiser et vivre une cérémonie prénatale
Bonjour le calme : reconnexion à soi et à l'instant dès deux ans [concours]
Ce que j'aime vraiment

3 Comments on La mer du Nord, en hiver

  1. L’hiver fait du bien. Il nous blotti au chaud contre nous même. Referme un temps soit peu notre corps, il ralentit la vitesse, baisse musique trop forte. Il nous rapproche et nous recentre pour mieux éclore au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *