Battre la mesure de l’invisible

 

Régine Vandamme, Ma mère à boire*

Ces mains maternelles, j’ose espérer qu’elles ne travaillent pas seules et qu’il est une autre paire de mains pas loin pour œuvrer de concert avec elles, voire mener la danse de l’invisible !

2 réponses sur “Battre la mesure de l’invisible”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *