Catégorie : Apprentie maman

Baignoire et massage Shantala

De sa naissance jusqu’à ses 11 mois, nous avons baigné notre fils dans une petite baignoire en forme de pot, qui est vendue dans les boutiques de puériculture sous le nom de « baignoire Shantala ». Je recommande vivement à tous les futurs parents de la faire figurer sur leur liste de naissance.

Mais que signifie exactement « Shantala » et d’où vient ce terme ?

Voici un article pour que « Shantala » ne sonne plus comme une incantation mystérieuse !

lebainavecpapa (suite…)

Oui, mon petit garçon joue à la poupée

Lorsque mon fils a eu 13 ou 14 mois, j’ai été récupérer mes poupons Corolle dans le grenier parental. Ils m’y attendaient sagement depuis presque… 25 ans (le seul avantage du plastique : c’est increvable). Un petit tour à la machine à laver plus tard, j’ai confié la plus petite des deux poupées à mon bébé, l’air de rien. Parce que, oui,

je suis plus que convaincue qu’il est important que nos garçons aient aussi l’occasion de jouer à la poupée.

Et si ça ne tenait qu’à moi, la question ne devrait même pas se poser !

poupee-garcon-02

(suite…)

Le cube évolutif ou la chaise montessori

  • Meuble d’appui pour les tout-petits qui apprennent à se lever,
  • « chariot » de marche avec lequel le bébé qui apprend à marcher traverse la maison,
  • chaise évolutive qui accompagne l’enfant depuis l’apprentissage de la position assise jusqu’à l’âge de quatre ou cinq ans,
  • tabouret,
  • rehausseur,
  • table pour enfant (et plus tard, table de nuit)
  • ou petite bibliothèque…

Un meuble pour promouvoir la motricité libre et aménager l’espace à hauteur des tout-petits. Je parie que ton bébé sera sûrement très heureux de le trouver sur route, dès l’âge de sept ou huit mois… jusqu’à l’âge adulte – qui dit mieux ? – !

Et parce qu’il n’est pas si facile à se procurer (comme sa grande sœur, la « learning tower »), Minuscule Infini te propose cette petite sélection :

chaise-evolutive-montessori (suite…)

Mon bébé dessine, je m’émerveille

À quel âge un enfant commence-t-il à dessiner ?

Il ne faut pas attendre l’âge des représentations figuratives pour tendre quelques crayons à un enfant. Même si le résultat final ne l’intéresse pas (ce qui ne t’empêche pas de conserver quelques unes de ses « œuvres » pour la postérité), il y a fort à parier qu’un tout petit trouvera beaucoup de plaisir dans une activité artistique comme le dessin ou la peinture.

Moi, je dois bien l’avouer, ces premiers traits de couleurs gribouillés énergiquement sur le papier m’émeuvent tout particulièrement.

(suite…)

La maison aux serrures

Montessori et la marche

Le premier pas de l’enfant est un événement attendu impatiemment et vivement célébré par son entourage. « Hourra, il marche ! » Maria Montessori rappelle cependant que cette joyeuse exclamation est malheureusement souvent suivie de mesures visant à limiter les besoins de motricité de l’enfant, dans le but d’avoir l’esprit tranquille (« dans son parc, je sais mon enfant en sécurité », « je préfère le porter, ainsi nous ne serons pas en retard pour conduire l’aîné à l’école », etc.).

Or Montessori souligne que l’enfant qui commence à marcher a un besoin vital d’exercer cette activité nouvellement acquise et qu’il se jette dans cette entreprise avec un élan et une témérité que l’adulte se doit d’encourager.

 » Renoncer à ses propres besoins et répondre à ceux de l’être en voie de formation, telle est la ligne de conduite qui devrait être celle de l’adulte. »

(suite…)

Le toboggan à boules (« tracking toys »)

Le grand Saint-Nicolas a apporté un cadeau qui fait le bonheur de mon fils depuis deux semaines ! Plusieurs fois par jour, il passe de longues minutes à manipuler son toboggan à boules. Le plus curieux est qu’il n’y a pas que les enfants qui éprouvent une irrésistible attraction vers ce beau jouet : les plus grands et même les adultes ne résistent pas à l’envie de faire dégringoler divers objets le long du toboggan !

Voici donc un jeu qui a rapidement rejoint, avec la boîte à forme  notamment, les « quasi-indispensables » de Minuscule infini.

(suite…)

Notre bulle du mercredi

J’attends avec impatience ce jour de la semaine qui n’est qu’à toi et moi, à nos jeux, à nos découvertes, à nos promenades, à nos goûters. Un petit tête-à-tête si précieux qui me donne l’impression – fugace mais si douce – que tu n’es qu’à moi, comme lorsque je te portais bien au chaud dans mon ventre et que je rêvais de découvrir tes beaux yeux.

J’aime nos mercredis et leurs moments de tendresse, mon bébé. Je voudrais qu’ils se prolongent… jusqu’au week-end !

(suite…)