Étiquette : 18-24 mois

Les tiges d’encastrement Montessori

La lecture de Maria Montessori m’a appris à regarder les mains de l’enfant travailler (voir L’esprit absorbant de l’enfant* par exemple). Depuis, il y a certaines activités que je ne me lasse pas de voir les tout-petits exécuter. Voici un matériel que j’ai envie de te montrer depuis quelques mois, mais qu’il me fut difficile à prendre en photo. J’ai profité d’un moment où June était trop fatiguée que pour vraiment remarquer la présence de l’appareil et se déconcentrer : installée dans le canapé, tétine en bouche, elle a choisi de répéter un encastrement sur tige qu’elle maîtrise depuis longtemps déjà, après avoir décidé de cacher les deux autres rondelles sous un coussin (?).

(suite…)

Pâte à modeler, pâte à sel, sable de lune… : l’intérêt des activités de modelage

La pâte à modeler est un merveilleux outil d’apprentissage, peu onéreux et aux possibilités quasi infinies. Elle…

  • développe le sens du toucher, de la vue et de l’odorat (d’où l’intérêt de faire varier les textures – terre glaise, sable de lune, pâte à sel, etc. -, les couleurs et, pourquoi pas, les odeurs en ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles à la pâte à condition que bébé ne porte plus les objets à sa bouche) ;
  • travaille la motricité fine de l’enfant (enfoncer un doigt, déchirer, rassembler, aplatir, rouler, modeler… à chaque âge ses plaisirs) et exerce les muscles de la main ;
  • permet l’expérimentation en trois dimensions (découverte des formes, de la notion d’espace, des oppositions plus gros versus plus petit, etc.) ;
  • sert de support à l’imaginaire ;
  • éveille la sensibilité artistique ;
  • invite au calme, à la concentration, à la (re)connexion avec son intériorité (si tu as, dans la maison ou en classe, un petit espace de « sérénité » – j’en rêve -, où l’enfant peut faire la paix avec ses sentiments, il est intéressant d’y proposer une activité de modelage) ;
  • etc.

Désormais, tous les types de pâte à modeler ont la côte chez nous ! Même la terre glaise – celle que je préfère – qui, parce qu’elle est légèrement humide et collante, aurait pu rebuter les petites mains propres de mon fils. Il ne se passe plus une journée sans qu’il ne réclame cette activité.

modelage-02 (suite…)

Animaux Schleich : en action

Un petit article rapide, pour te donner des idées au cas où tu serais un peu désœuvrée (mais avec ce beau soleil, ne suffit-il pas de se mettre dans le jardin avec les mômes, et de laisser agir le puissant pouvoir d’attraction de dame nature ? – je sais, je parle comme si le monde entier était inondé de soleil, désolée).

Depuis quelques mois, les animaux Schleich commencent à avoir la côte chez nous. Je ne sais pas si tu t’en souviens, mais Django en avait reçu une jolie collection pour son premier anniversaire (l’idée était que chaque invité apporte sa bestiole préférée). Jusqu’à présent, il se contentait de vouloir les faire tenir bien droit sur leurs quatre (parfois deux) pattes. Désormais, mes timides propositions de classification et de mises en paires commencent à l’intéresser. Mais l’activité principale consiste vraisemblablement à faire avancer les animaux aux côtés des petites voitures, sur l’ensemble des meubles de la maison. J’observe, fascinée !

animaux-schleich

(suite…)

Fleurs du bitume & espaces verts à Bruxelles (1) : à la cueillette des fraises

Le mercredi et le week-end, Django n’éprouve pas tellement le besoin de partir en excursion, car il passe tous les autres jours de la semaine chez ses grands-parents à la campagne, la plupart du temps dehors (comme je l’envie). Une sortie quotidienne au parc en bas de chez nous lui suffirait amplement. Ne parlons même pas de mon chéri qui passerait bien toute sa journée assis dans la canapé ou par terre, à monter des petites tours de Duplo. Moi, par contre, j’ai la bougeotte, envie de recevoir ou d’inviter des amis, de découvrir tous les endroits encore inexplorés de ma ville qui peuvent être visités avec des enfants. À tel point que ma maman se plaint parce que mon fils dort toute la matinée quand je le dépose chez eux le lundi : « Mais qu’avez-vous encore fait faire à ce pauvre enfant tout le week-end pour qu’il soit si fatigué ? » Oui, décidément, il faut que j’apprenne à ralentir.

En attendant donc que je mette en pratique les judicieux conseils de méditation que m’a dispensés récemment ma petite sœur pour apprendre à me poser, samedi dernier nous sommes allés découvrir la plantation Fruit-Time, un site d’auto-cueillette de fraises, de framboises et de fleurs à Anderlecht. Que c’est agréable d’observer ton bébé courir entre les rangées de fraisiers, s’accroupir pour cueillir les fraises bien rouges et rapporter son butin à son papa les yeux brillants de fierté. Une excellente excuse pour être dehors, en ville !

IMG_4866 (suite…)

Un bac sensoriel pour rêver de mer et de soleil

Je crois que je n’ai encore jamais posté sur ce blog de bacs sensoriels… Pourtant, j’en « monte » encore relativement souvent pour Django, mais je crois que je n’aime pas parler ici de ce à propos de quoi je trouve plein d’articles tellement bien écrits ailleurs sur la Toile (par exemple, je ne te parle presque jamais de cuisine – vu mon niveau, c’est sûr, il vaut mieux que je m’abstienne -, de couches lavables, de portage, etc., pourtant, ce sont des activités que je pratique beaucoup).

Bref. En rentrant du travail un soir, il y a une dizaine de jours, il faisait lumineux mais fort venteux, j’avais envie de soleil et de sable chaud (oui, oui, gros cliché de vacances, surtout pour moi qui n’aime pas du tout me prélasser des heures sur la plage), de nous mettre en pause pour un (long !) moment. En quelques minutes, je nous ai construit un petit coin de paradis (bon, ok, les requins en vrai sur ton lieu de vacances, ça craint) :

Bac sensoriel du soir. #bacsensoriel #sensorybin #sensoryplay #waterbinplay #playwithtoddler #jeudenfant

(suite…)

« May baby » au Wiels

Si tu habites Bruxelles (ou ses environs), il te reste encore deux week-ends pour emmener ton tout-petit (entre 6 et 24 mois) aux ateliers de découvertes artistiques et sensoriels organisés par le Wiels.

Peindre avec de l’argile dans une forêt d’arbres suspendus, découvrir l’aquarelle sur grand format, pénétrer dans l’univers complètement magique du conte du Petit Poucet… : autant d’expériences étonnantes et jouissives spécialement pensées pour les plus petits.

IMG_4446

(suite…)

3, 2, 1, GO ! C’est parti pour la continence !

Je te le dis tout suite, l’urgence de ce titre est volontairement ironique : après avoir longuement potassé la question du chemin du tout-petit vers l’acquisition de la continence, j’ai pris le parti de NE RIEN FAIRE !

Enfin… RIEN, pas tout à fait : tu me connais, je n’ai pas pu résister à l’envie d’arpenter la Toile pour trouver le petit pot idéal (celui qui respecte la position physiologique de l’enfant, celui fabriqué en matière écologique), ainsi que toute la panoplie du parfait petit novice de la maîtrise de la vessie (seras-tu étonné si je te dis qu’il y a de la laine dedans ?).

Si toi aussi tu te poses toutes ces questions à propos de l’acquisition de la continence, voici une petite sélection de lectures et d’objets qui pourraient bien faciliter ta réflexion.

continence-enfant-04

(suite…)

L’heure… de savourer le temps qui passe

À l’heure où les nouveau-nés et les annonces de grossesse pleuvent autour de nous comme autant de rayons de soleil, à l’heure où les gens nous demandent quand arrivera chez nous un petit deuxième…

… je ne suis pas pressée.

Je te regarde grandir et je m’émerveille. J’ai aimé te bercer de longues heures, te regarder dormir, t’observer t’ouvrir au monde doucement, acquérir peu à peu la maîtrise de tes bras et de tes petites jambes, trouver pour la première fois ton pouce. Mais je ne regrette pas (encore ?) ces moments.

Il n’y a aucune nostalgie qui s’empare de moi quand je constate tout ce que tu es capable d’accomplir déjà.

Sweat Bla Bla Monkey + sarouel Colchik - location Tale Me
Sweat Bla Bla Monkey + sarouel Colchik – location Tale Me

21 mois – 3 mois : le temps passe vite, c’est une lapalissade, mais ça n’empêche pas d’en profiter

(suite…)

Maman, donne-moi encore une gommette !

Chez nous, Django s’est mis joyeusement aux gommettes. Il choisit la forme et la couleur de celles-ci sur la planche, je prépare un peu le terrain pour qu’il puisse plus facilement saisir chacune d’elles et c’est parti. Il colle soigneusement une gommette, repasse précautionneusement sur les bords de celle-ci, s’énerve sur la suivante qui lui colle aux doigts, superpose les gommettes les unes sur les autres, dessine un peu sur l’ensemble quand il a terminé une planche et entreprend ensuite de décoller chaque gommette, déchirant la moitié au passage.

gommettes-03

Voici une activité d’arts plastiques qui n’est en tout cas pas très couteuse et pas très difficile à mettre en place. L’enfant exerce les muscles de sa main, ainsi que ses capacités de concentration. On en profite pour verbaliser les formes et les couleurs : « tu as choisi une étoile bleue », « tu colles le rectangle rose à côté / sur le carré vert », etc.

(suite…)

Quelques livres à découvrir entre 1 et 3 ans

Les livres pour les petits ne manquent pas. La littérature jeunesse demeure un secteur extrêmement lucratif pour les maisons d’édition : même dans les familles qui lisent peu (ou pas), le livre a toujours la côte pour les enfants. Il est considéré comme un excellent support pédagogique (youpie ! il n’a pas encore été détrôné par la télévision) et fait encore très souvent partie des rituels de coucher du soir.

Mais… tout ne se vaut pas dans cette abondante littérature à destination des petits. Et les livres qui plaisent aux parents ne sont pas toujours ceux qui sauront captiver l’attention des plus petits. Maria Montessori attire par exemple notre attention sur le fait qu’avant quatre ou cinq ans, les enfants ne font pas la différence entre l’univers qui les entoure et l’imaginaire*. Selon elle, il est donc préférable de choisir des livres concrets, qui traitent des expériences quotidiennes de l’enfant. Exit, donc, les petits animaux qui parlent et les monstres sous le lit.

livre-1-3-ans-03

Dans cet esprit, voici une (toute) petite sélection de nos coups de cœur en littérature enfantine : quelques livres (ou auteurs) que nous lisons inlassablement, à (re)découvrir d’urgence aux environs de 12 à 36 mois !

(suite…)