Étiquette : bébé

Bonjour le calme : reconnexion à soi et à l’instant dès deux ans [concours]

Apprendre à se préserver de la profusion d’informations qui assaillent nos sens à tout moment, à faire le tri et à se concentrer sur le traitement de celles que nous jugeons les plus intéressantes. Se (re)connecter à soi – à ses émotions, à ses besoins – et à l’instant, pour ne pas tout vivre sur un mode de consommation frénétique et gagner en confiance en soi et en bien-être. Ce n’est évident ni pour moi ni pour mes enfants. J’entends certains des pleurs de ma fille de huit mois comme une tentative désespérée pour se couper des stimuli du monde ; je lis dans les pitreries qu’exécute sans relâche mon fils en fin de journée l’énergie ultime d’un corps qui refuse de reconnaître qu’il n’en peut déjà plus. Pour les aider à s’abandonner, les guider vers le lâcher prise, bien souvent mon compagnon ou moi-même nous couchons à leur côté pour former autour d’eux un petit cocon. Lors d’une conférence à laquelle j’assistai récemment, j’ai été frappée que l’invitée évoque le fait que certaines jardinières (institutrices maternelles dans les écoles Steiner) éprouvent aujourd’hui une semblable nécessité d’entourer de leurs bras les enfants pour qu’ils parviennent à se relâcher au moment de la sieste.

Comment tisser de manière autonome son propre cocon ?  Comment y inviter nos enfants ?

Prêter attention au souffle en utilisant l’imaginaire est une voie. Faire momentanément abstraction du mental pour se mettre à l’écoute d’un rythme vital, celui de la respiration, et prendre conscience d’une énergie qui émane du centre du corps et se répand jusqu’aux plus fines ramifications des schèmes musculaires. Cela peut se faire par le biais d’une activité comme la marche, par exemple, mais également d’autres pratiques peut-être plus adaptées à notre quotidien sédentaire, comme le yoga ou la méditation. Ces dernières années, de nombreux ouvrages ont paru pour nous proposer d’initier nos enfants à ses pratiques. Si je consacre un article à l’un d’entre eux qui vient de m’être envoyé par les Éditions Albin Michel, c’est que le point fort de Bonjour, le calme d’Anne Crahay est, à mon sens, d’être particulièrement adapté pour les plus petits, dès 2 ans / 2 ans et demi (quand la plupart sont plutôt destinés aux quatre-cinq ans).

bonjour-le-calme-01

(suite…)

Trois films qui posent un autre regard sur la naissance

J’aimerais te parler de cette deuxième grossesse, de combien elle diffère pour moi de la première, des émotions et des sentiments si contradictoires qui me traversent, de ma joie à préparer un accouchement que j’imagine très différent de celui de Django… Mais les choses se bousculent tant dans ma tête que j’éprouve des difficultés à faire la part des choses, à déterminer ce qui serait vraiment intéressant à partager, quelle place laisser à mon ressenti pour ne pas tomber dans un dévoilement intime qui ne servirait que mon ego narcissique, quelles informations pourraient être intéressantes à transmettre alors que je ne suis pas une spécialiste de la question…

Je choisis donc pour l’instant de partager ici quelques-unes de ressources qui accompagnent ma réflexion et mon cheminement vers une naissance respectueuse de la physiologie de la femme et de l’enfant, et où ceux-ci sont considérés comme les acteurs principaux de la formidable aventure qui consiste à donner la vie. Je commence aujourd’hui avec trois films qui posent sur l’accouchement un regard tout autre que celui qui était le mien lorsque je suis tombée enceinte de Django. Que les remises en question auxquelles ils invitent te semblent depuis toujours des évidences ou que tu découvres, comme moi, des horizons jusqu’il y a peu insoupçonnés, j’espère que tu les trouveras inspirants.

(suite…)

Cape ou poncho, nous, on passe à l’heure d’été

poncho-cape-enfant-05

Bouh je n’en peux plus de la grisaille et du vent. Django et moi, nous rêvons de soleil pour pouvoir passer un maximum de temps à jouer au parc et à jardiner sur la terrasse (si tu veux suivre nos aventures vertes d’un peu plus près, rendez-vous sur Instagram, on n’y connait pas encore grand chose en potager urbain mais on s’en donne à cœur joie). Alors zou, les manteaux d’hiver au placard, nous avons ressorti les ponchos crochetés par Mamie au printemps dernier !

J’aime beaucoup les ponchos ou les petites capes pour les enfants : mixtes, faciles à enfiler et à enlever par l’enfant lui-même, très évolutifs (ce sont vraiment des vêtements qui se portent très longtemps), ils leur donnent un petit look d’aventurier qui n’est pas pour me déplaire.

poncho-cape-enfant-02 poncho-cape-enfant-03

(suite…)

Bébé sous le soleil

Demain, Django et moi passons la journée à Lille avec deux amies. Il va faire chaud. Très chaud. J’adore le soleil, mais ma peau très blanche et mes yeux sensibles me font également craindre ses dégâts, d’autant plus intensément pour mon petit blondinet. Chez nous, on ne rigole pas avec les protections solaires ! Je réfléchissais à mon sac de demain, et je me suis dit que c’était l’occasion de faire un petit tour d’horizon des INDISPENSABLES pour protéger bébé du soleil.

proteger-bebe-soleil-05

[mode alarmiste ON]

(suite…)