Étiquette : écologie

Plutôt que jeter #1 : cirer les chaussures… en couleurs !

Cirer ses chaussures, voilà bien une activité de vie pratique par excellence pour le cycle 3 à 6 ans dans la pédagogie montessori. L’idée est bonne : l’enfant travaille sa motricité fine et sa faculté de concentration, en même temps qu’il se fixe un objectif et détermine toutes les étapes nécessaires pour y arriver (ôter les salissures du soulier, appliquer le cirage, attendre un instant, lustrer la chaussure à l’aide d’une brosse ; aaaaah les fameuses compétences exécutives dont je te parlais l’autre jour). Si bien que c’est une activité que nous avons déjà pratiquée quelques fois Django et moi ; cet été, nous avons même tenté de réaliser notre propre cirage à base de cire d’abeille (mais la recette n’était pas très équilibrée et le cirage trop dur pour que Django puisse vraiment l’utiliser).

Depuis plusieurs mois, mon fils me réclame du cirage rouge pour redonner leurs éclats à ses chaussures. Il faut comprendre sa déception : l’avant/après d’une activité cirage sur une paire de souliers de papa ou maman est plutôt saisissant ! On apprécie aussitôt le résultat d’une paire de chaussures bien cirée, qui semble comme neuve. Ce n’est pas le cas pour les chaussures d’enfant qui ont bien souvent leur bout complètement élimé par les jeux au sol ou les freinages répétés de draisienne (et c’est bien normal, il serait bien dommage que les enfants doivent prendre garde à ne pas abîmer leurs souliers au détriment de leurs jeux). Devant le dépit de mon petit garçon qui n’était pas parvenu à produire sur ses chaussures l’effet escompté, j’avais glissé que peut-être, avec un peu de cirage rouge… Depuis, il n’en démordait pas : il lui fallait du cirage rouge !

Alors quand je suis tombée sur mon fil Instagram sur une publication de Marche Mallow vantant leur gamme de crème teignante, j’ai souri… et j’ai aussitôt écrit un message à la boutique bruxelloise pour leur proposer un partenariat (en vrai, c’est drôle : je venais de refuser de participer à la campagne d’une marque de papier de toilette humide bien connue, et me voilà à solliciter une petite boutique belge de chaussures en leur disant que j’ai envie d’écrire un article sur comment rendre les petits garçons heureux en leur offrant du cirage rouge ; c’est toujours comme ça ce blog, a priori personne ne devinerait quels sujets je vais trouver excitant). Marche Mallow n’a pas eu l’air de me prendre pour une folle. J’ai reçu un duo crème teignante + crème de soin colorée en rose pâle pour une paire de chaussures de June et j’ai acheté un duo similaire en rouge pour Django.

IMG_3565

IMG_3567

(suite…)

En bois, en verre, en tissu ou en pierre : ma maison veut des objets utiles, beaux et durables

En rentrant d’une séance d’hypnose prénatale il y a une dizaine de jours, je me suis trompée de rue et j’ai découvert la boutique Dille & Kamille. C’est la deuxième découverte que je fais sur le chemin, il y a aussi un lieu qui vend des pierres semi-précieuses et des bols de méditation tibétains juste à côté de chez ma thérapeute ; magique (cette intro n’a d’autre but que de te faire sourire en te partageant un petit bout de mon univers ; comme tu le vois, mes centres d’intérêts actuels sont très… orientés – plénitude, zénitude, où êtes-vous ? je n’aspire qu’à votre présence).

Je me suis dit qu’il fallait absolument que je te parle de cet endroit (Dille & Kamille, donc, revenons à nos moutons), parce qu’il regorge littéralement d’objets en bois, en verre et en céramique pour équiper la maison – et tout particulièrement la cuisine –, ce qui ne peut manquer de séduire mes lecteurs intéressés par les pédagogies actives et ceux sensibles à une consommation durable et respectueuse de l’environnement (deux passions qui, tu l’auras compris, m’animent au quotidien). Dans la foulée, j’ai décidé de te présenter trois autres boutiques que j’aime – Landmade, Sans bpa et La Trésorerie -, qui vendent des objets utiles, beaux et qui durent longtemps !

landmade01Source image : Landmade

(suite…)

Je veux des vêtements en laine pour mon bébé !

Django à 5 mois et 64cm en body-shirt ManyMonths et pantalon Cosilana. Il porte encore ces deux pièces aujourd'hui à 13 mois et 76cm.

La laine, ça pique ?

La laine, c’est réservé aux jours les plus froids de l’hiver ?

Et si je te disais qu’il existe des laines assez douces que pour qu’elles puissent être portées à même la peau si délicate d’un tout petit bébé ! Et que la laine possède des propriétés thermorégulatrices qui la rendent plus agréable à porter que du coton en plein été !!

Dans cet article, je vais essayer de démonter les idées reçues sur la laine pour te faire découvrir les merveilleuses propriétés de cette matière renouvelable et t’expliquer pourquoi j’aime tant la laine quand il s’agit des vêtements pour bébé. Attention, cet article peut entraîner une grave addiction !

avantages-proprietes-laineGilet en laine Aymara, t-shirt en laine Little Flock of Horror et, parce que je sais que tu vas me le demander, baskets Feiyue.

(suite…)