Feutrer la laine pour donner vie aux fées

Mon homme ayant eu la gentillesse de remplacer l’écran du téléphone que j’avais lamentablement laissé s’écraser au sol cet été, j’ai retrouvé quelques photos de créations en laine réalisées au printemps dernier. La plupart d’entre elles sont toutefois parties rejoindre les jardins d’enfants de l’école sans que j’aie eu l’idée de les immortaliser. Qu’importe, puisque c’est le plaisir de piquer la laine et de lui donner vie qui me plaît surtout. Mon amie Caroline, une autre maman de l’école qui m’a initiée au feutrage de figurines en laine, raconte qu’au bout d’un certain temps passé à piquer, les personnages commencent à lui parler ; peu importe, dit-elle, qu’ils ne ressemblent encore à rien, elle sait à partir de ce moment-là qu’elle est sur la bonne voie.

Si toi aussi tu as envie de t’initier à cette technique de feutrage relativement simple et rapide, sache que le principe est de réaliser une silhouette rigide en piquant assez longuement de la laine brute avec une aiguille de gros diamètre. Ensuite, il suffit d’habiller celle-ci de laine colorée au gré de sa créativité, en piquant la laine à l’aide d’une aiguille plus fine. Tu trouveras tout le matériel nécessaire pour tes futures créations dans la boutique française Au son des grillons. 

Pour débuter ou pour feutrer la laine avec de jeunes enfants, on peut réaliser des formes à l’aide d’emporte-pièces (et utiliser ensuite celles-ci pour décorer des cartes de vœux ou réaliser des broches par exemple). Pour plus de renseignements, je t’invite à (re)lire l’article « De la laine cardée pour la table des saisons« .

Continuer la lecture de « Feutrer la laine pour donner vie aux fées »

De la laine cardée pour la table des saisons : le roi hiver

Django est dans une école Steiner-Walford, dont l’une des particularités est d’impliquer les parents dans la vie de l’école. Parmi mes diverses tâches, je participe à l’atelier hebdomadaire des parents, où nous fabriquons les jouets destinés aux jardins d’enfants ou, quand nous parvenons à être particulièrement productifs, à être vendus au marché de Noël au bénéfice du fond de solidarité de l’école. Depuis septembre, nous confectionnons de petits personnages en laine cardée destinés aux tables des saisons présentes dans chacune des classes. Comme son nom l’indique, la table des saisons évolue au fil du temps qui passe, saluant le passage des saisons, les différentes fêtes qui ponctuent l’année, et accueillant les trésors de la nature que les enfants récoltent durant leurs balades. C’est ainsi que les Rois mages s’apprêtent à quitter la table qui les a accueillis début janvier au profit du Roi hiver…

Pourquoi la laine cardée ?

Si je prends la peine d’écrire un article à propos de cette petite création, c’est parce que je trouve que le piquetage de laine cardée est une merveilleuse technique pour ceux qui souhaitent faire quelque chose de leurs mains pour leurs enfants, mais n’ont que peu de temps à investir dans cette activité. Contrairement à la couture, au tricot ou au travail du bois, le piquetage de laine cardée permet d’arriver rapidement à un résultat satisfaisant et ne nécessite qu’un investissement minimal en outillage (et ne prend pas beaucoup de place à ranger). De plus, c’est une technique qui donne vie à des styles de créations très diversifiés : pour le moment, j’aime faire de gros bonhommes comme celui-ci avec peu de détails et un rendu de laine assez brut (il faut dire que j’ai enchaîné Saint-Nicolas, les Rois mages et puis le Roi hiver… vivement faire quelques oiseaux pour le printemps), mais il est tout à fait possible de réaliser des choses beaucoup plus fines et détaillées.

Continuer la lecture de « De la laine cardée pour la table des saisons : le roi hiver »