Quand tu demandes du lait… et que je te souris « non »

Il y a trois ou quatre mois, j’ai commencé à dire « non » le soir, puis plus récemment « non » le matin. Un « non » timide, raisonnable, négociateur. Un « non » qui se cherche, qui sait ce qu’il veut sans vouloir faire de peine. Un « non » qui a trop conscience de l’étape irréversible qu’il marque et auquel ce pas franchi fait peur. Aujourd’hui encore, tu pointes ton index vers ma poitrine et demandes : « Je peux avoir du lait ? Il n’y en a plus ? Je peux voir s’il y en a encore ? » Je te souris et t’embrasse.

Mon. Cœur. Prend.L’eau.

Je te propose du lait végétal avec des glaçons et des câlins à profusion. Tu acceptes les deux avec enthousiasme. Cela ne t’empêchera sans doute pas, demain, de poser encore les mêmes questions. De quelle tristesse mon cœur sera-t-il submergé le jour où tu ne les poseras plus ?

Continuer la lecture de « Quand tu demandes du lait… et que je te souris « non » »

Porridge banane cacao : le petit déjeuner des championnes

En ce moment, je ne travaille pas. Du coup, je bénéficie de matinées en tête-à-tête avec ma fille. Ce matin, la journée a commencé par un petit déjeuner riche en fibres, en graisses insaturées et en magnésium (et surtout pauvre en sucre et en sel, puisque c’est ce qui m’intéresse pour June qui n’a pas encore un an) : porridge banane cacao. La recette est inratable et très bon marché, et son temps de préparation est raisonnable si j’excepte la casserole que je n’ai jamais envie de nettoyer.

petit-dejeuner-01

Ingrédients

  • 3/4 de verre de petits flocons d’avoine
  • 250 ml de lait d’amande
  • 2 càs de cacao non sucré
  • 1 banane
  • 3 càs de noix de coco moulue ou une poignée d’amandes concassées
  • [sirop d’érable]

Recette

Dans une casserole, mélanger les flocons d’avoine et le lait, porter à feu vif, bien mélanger à nouveau quand les flocons commencent à épaissir et cuire environs 5 minutes. Hors du feu, ajouter le cacao. Laisser tiédir et servir. Saupoudrer de morceaux de banane et de poudre de noix de coco ou d’amandes concassées (l’idée étant que cette garniture oblige à la mastication). Pour les adultes au bec sucré, ajouter un filet de sirop d’érable.

Comme tu le vois, ça se déguste à la cuiller… ou avec les mains, c’est selon.

petit-dejeuner-02