Étiquette : pédagogie active

Un bac sensoriel pour rêver de mer et de soleil

bac-sensoriel-alaune

Je crois que je n’ai encore jamais posté sur ce blog de bacs sensoriels… Pourtant, j’en « monte » encore relativement souvent pour Django, mais je crois que je n’aime pas parler ici de ce à propos de quoi je trouve plein d’articles tellement bien écrits ailleurs sur la Toile (par exemple, je ne te parle presque jamais de cuisine – vu mon niveau, c’est sûr, il vaut mieux que je m’abstienne -, de couches lavables, de portage, etc., pourtant, ce sont des activités que je pratique beaucoup).

Bref. En rentrant du travail un soir, il y a une dizaine de jours, il faisait lumineux mais fort venteux, j’avais envie de soleil et de sable chaud (oui, oui, gros cliché de vacances, surtout pour moi qui n’aime pas du tout me prélasser des heures sur la plage), de nous mettre en pause pour un (long !) moment. En quelques minutes, je nous ai construit un petit coin de paradis (bon, ok, les requins en vrai sur ton lieu de vacances, ça craint) :

Bac sensoriel du soir. #bacsensoriel #sensorybin #sensoryplay #waterbinplay #playwithtoddler #jeudenfant

(suite…)

S.O.S. blogueuse en détresse

pampers01

J’accepte très peu de partenariats. Pas par manque d’intérêt pour ce qui gravite ailleurs qu’autour de mon propre nombril, mais tout simplement parce que je me refuse à promouvoir un produit auquel je ne crois pas. C’est sûr, j’adorerais te faire gagner plein de jolis cadeaux tous les jours de la semaine, mais à la seule condition que ceux-ci soient bio, éthiques et / ou faits mains, issus d’un commerce de proximité, etc.

Non, je n’ai pas envie de faire un article sur les étiquettes thermocollantes ni sur telle boutique de tissus qui ne vend rien d’organique ou de naturel. Je suis désolée, ça ne m’intéresse pas. Quand je parle d’un de mes coups de cœur, je le fais toujours le plus honnêtement possible et gratuitement. Parfois, je reçois un produit qu’une boutique à envie de me faire découvrir et j’ai alors l’occasion de t’en faire gagner un à toi aussi. Là, bloguer devient un peu magique. Mais cela reste rare, et ce qui me motive à continuer à écrire, c’est tous les messages et les photos que tu m’envoies, les questions qu’on se pose ensemble, les clins d’œil qu’on s’adresse au quotidien en constatant que nous traversons les mêmes questionnements (existentiels !! ahah), etc.

Aussi, lorsque j’ai été contactée par une chargée de comm’ à propos d’un événement Pampers sur la motricité des bébés, auquel était associé Kind en Gezin, l’organisme chargé par le gouvernement flamand en Belgique du soutien à la parentalité et à la qualité des structures d’accueil pour bébés, je n’ai tout d’abord pas répondu. Moi qui utilise des langes lavables depuis la naissance de mon fils, promouvoir Pampers ? Très peu pour moi. Relancée à plusieurs reprises par cette personne, j’ai accepté de recevoir le kit press et d’en faire un retour sur le blog. J’ai mis longtemps à honorer cette promesse, car je ne savais pas très bien comment aborder ce sujet. Très sincèrement, ce que j’ai lu ne m’a pas plus…

pampers02

(suite…)

La tour d’apprentissage (ou « learning tower »)

Toujours dans le souci, cher aux pédagogies actives, d’adapter l’environnement immédiat des tout-petits à leurs besoins, la tour d’apprentissage (ou « learning tower », « helping tower ») est un meuble conçu pour que les très jeunes enfants puissent atteindre en toute sécurité les plans de travail conçus à hauteur d’adulte. Il s’agit donc…

  • d’inclure les plus jeunes dans les menues tâches de la vie quotidienne (bébé n’est plus tout seul à jouer par terre, il est à hauteur de son papa qui cuisine) en mettant à leur disposition une structure sécurisée et confortable,
  • de promouvoir de la sorte l’autonomie de l’enfant (en lui permettant d’accéder à l’évier pour se laver seul les mains, par exemple),
  • de développer le sentiment d’appartenance familiale et l’estime de soi,
  • de proposer un matériel qui stimule la motricité de l’enfant, sans contrainte et en toute sécurité (motricité libre).

Cela fait longtemps que je te promets cet article… mais il est tellement difficile de se procurer une tour d’apprentissage en Europe qu’il m’est encore aujourd’hui difficile de te présenter une sélection digne de ce nom. Pourtant, je suis convaincue de l’utilité de l’objet.

Voici donc une présentation des modèles les plus connus – parmi lesquels mes préférés n’ont malheureusement pas de revendeurs européens (à ma connaissance) – et des solutions DIY qui se révèlent, selon moi, la meilleure alternative. EDIT février 2016 : désormais, tu trouveras dans cet article des plans à télécharger gratuitement ! Merci à Angélique, Mathieu et Louison Vallat de les avoir offerts à la communauté de Minuscule infini !!!

tour-apprentissage-learning-tower-02

(suite…)

3, 2, 1, GO ! C’est parti pour la continence !

continence-enfant-alaune

Je te le dis tout suite, l’urgence de ce titre est volontairement ironique : après avoir longuement potassé la question du chemin du tout-petit vers l’acquisition de la continence, j’ai pris le parti de NE RIEN FAIRE !

Enfin… RIEN, pas tout à fait : tu me connais, je n’ai pas pu résister à l’envie d’arpenter la Toile pour trouver le petit pot idéal (celui qui respecte la position physiologique de l’enfant, celui fabriqué en matière écologique), ainsi que toute la panoplie du parfait petit novice de la maîtrise de la vessie (seras-tu étonné si je te dis qu’il y a de la laine dedans ?).

Si toi aussi tu te poses toutes ces questions à propos de l’acquisition de la continence, voici une petite sélection de lectures et d’objets qui pourraient bien faciliter ta réflexion.

continence-enfant-04

(suite…)

Quelques livres à découvrir entre 1 et 3 ans

livre-1-3-ans-alaune

Les livres pour les petits ne manquent pas. La littérature jeunesse demeure un secteur extrêmement lucratif pour les maisons d’édition : même dans les familles qui lisent peu (ou pas), le livre a toujours la côte pour les enfants. Il est considéré comme un excellent support pédagogique (youpie ! il n’a pas encore été détrôné par la télévision) et fait encore très souvent partie des rituels de coucher du soir.

Mais… tout ne se vaut pas dans cette abondante littérature à destination des petits. Et les livres qui plaisent aux parents ne sont pas toujours ceux qui sauront captiver l’attention des plus petits. Maria Montessori attire par exemple notre attention sur le fait qu’avant quatre ou cinq ans, les enfants ne font pas la différence entre l’univers qui les entoure et l’imaginaire*. Selon elle, il est donc préférable de choisir des livres concrets, qui traitent des expériences quotidiennes de l’enfant. Exit, donc, les petits animaux qui parlent et les monstres sous le lit.

livre-1-3-ans-03

Dans cet esprit, voici une (toute) petite sélection de nos coups de cœur en littérature enfantine : quelques livres (ou auteurs) que nous lisons inlassablement, à (re)découvrir d’urgence aux environs de 12 à 36 mois !

(suite…)

Le cube évolutif ou la chaise montessori

  • Meuble d’appui pour les tout-petits qui apprennent à se lever,
  • « chariot » de marche avec lequel le bébé qui apprend à marcher traverse la maison,
  • chaise évolutive qui accompagne l’enfant depuis l’apprentissage de la position assise jusqu’à l’âge de quatre ou cinq ans,
  • tabouret,
  • rehausseur,
  • table pour enfant (et plus tard, table de nuit)
  • ou petite bibliothèque…

Un meuble pour promouvoir la motricité libre et aménager l’espace à hauteur des tout-petits. Je parie que ton bébé sera sûrement très heureux de le trouver sur route, dès l’âge de sept ou huit mois… jusqu’à l’âge adulte – qui dit mieux ? – !

Et parce qu’il n’est pas si facile à se procurer (comme sa grande sœur, la « learning tower »), Minuscule Infini te propose cette petite sélection :

chaise-evolutive-montessori (suite…)

La maison aux serrures

maison-serrures0

Montessori et la marche

montessori-marche04

Le premier pas de l’enfant est un événement attendu impatiemment et vivement célébré par son entourage. « Hourra, il marche ! » Maria Montessori rappelle cependant que cette joyeuse exclamation est malheureusement souvent suivie de mesures visant à limiter les besoins de motricité de l’enfant, dans le but d’avoir l’esprit tranquille (« dans son parc, je sais mon enfant en sécurité », « je préfère le porter, ainsi nous ne serons pas en retard pour conduire l’aîné à l’école », etc.).

Or Montessori souligne que l’enfant qui commence à marcher a un besoin vital d’exercer cette activité nouvellement acquise et qu’il se jette dans cette entreprise avec un élan et une témérité que l’adulte se doit d’encourager.

 » Renoncer à ses propres besoins et répondre à ceux de l’être en voie de formation, telle est la ligne de conduite qui devrait être celle de l’adulte. »

(suite…)

Le toboggan à boules (« tracking toys »)

toboggan-fagus-alaune

Le grand Saint-Nicolas a apporté un cadeau qui fait le bonheur de mon fils depuis deux semaines ! Plusieurs fois par jour, il passe de longues minutes à manipuler son toboggan à boules. Le plus curieux est qu’il n’y a pas que les enfants qui éprouvent une irrésistible attraction vers ce beau jouet : les plus grands et même les adultes ne résistent pas à l’envie de faire dégringoler divers objets le long du toboggan !

Voici donc un jeu qui a rapidement rejoint, avec la boîte à forme  notamment, les « quasi-indispensables » de Minuscule infini.

(suite…)