Étiquette : pédagogie active

Montessori et la marche

montessori-marche04

Le premier pas de l’enfant est un événement attendu impatiemment et vivement célébré par son entourage. « Hourra, il marche ! » Maria Montessori rappelle cependant que cette joyeuse exclamation est malheureusement souvent suivie de mesures visant à limiter les besoins de motricité de l’enfant, dans le but d’avoir l’esprit tranquille (« dans son parc, je sais mon enfant en sécurité », « je préfère le porter, ainsi nous ne serons pas en retard pour conduire l’aîné à l’école », etc.).

Or Montessori souligne que l’enfant qui commence à marcher a un besoin vital d’exercer cette activité nouvellement acquise et qu’il se jette dans cette entreprise avec un élan et une témérité que l’adulte se doit d’encourager.

 » Renoncer à ses propres besoins et répondre à ceux de l’être en voie de formation, telle est la ligne de conduite qui devrait être celle de l’adulte. »

(suite…)

Le toboggan à boules (« tracking toys »)

toboggan-fagus-alaune

Le grand Saint-Nicolas a apporté un cadeau qui fait le bonheur de mon fils depuis deux semaines ! Plusieurs fois par jour, il passe de longues minutes à manipuler son toboggan à boules. Le plus curieux est qu’il n’y a pas que les enfants qui éprouvent une irrésistible attraction vers ce beau jouet : les plus grands et même les adultes ne résistent pas à l’envie de faire dégringoler divers objets le long du toboggan !

Voici donc un jeu qui a rapidement rejoint, avec la boîte à forme  notamment, les « quasi-indispensables » de Minuscule infini.

(suite…)

Le temps des emboîtements (2)

Tu te souviens peut-être de mon article sur la boîte à forme unique (le jeu par excellence pour les 10-18 mois) ou, plus récemment, d’une histoire de haricots qui m’obligea à prendre conscience du vif intérêt de mon fils pour les emboîtements.

Je m’étais alors promis de confectionner au plus vite de nouvelles boîtes à forme unique avec des boîtes de lait en poudre. Ce fut rapidement chose faite, et si j’ai traîné à te montrer des photos, c’est que j’imaginais recouvrir ces boîtes de jolis papiers ou de masking tape, et aussi trouver des petites baguettes colorées à insérer dans le trou.

Mais visiblement, mon bébé de 14 mois s’en fiche : il les trouve très bien comme ça, ces boîtes, et quelques feutres font parfaitement l’affaire de ses petites mains. Du coup, j’écoute mon flegme, et je ne fais même pas l’effort de régulariser les bords de ce trou percé à la va-vite (aaarg, si Maria Montessori voyait ça).

emboitement06 (suite…)

Bienvenue chez… Sophie et Sami : pédagogie active, lit au sol et learning tower

litausolmontessori

Une de mes principales motivations à tenir ce blog réside dans les nombreux retours que je reçois de mes lecteurs : tant de commentaires, de questions, de photos, etc. que je découvre avec énormément de PLAISIR !

Certains de ces échanges se prolongent et donnent lieu à de véritables moments de partage, très précieux pour la jeune maman en quête de découvertes que je suis. Parmi ces petites pépites, en voici une que j’ai proposé à son auteure de publier, parce qu’il me semblait que cette expérience pourrait parler à un tas d’autres (futurs) parents.

Aujourd’hui, Minuscule Infini est donc ravi de pousser la porte de la maison de

Sophie et Sami

pour discuter de pédagogie active et, notamment, de lit au sol et de learning tower. C’est empreint de délicatesse et sur la pointe des pieds que nous allons pénétré dans leur petit univers feutré !

 

Devenir Maman m’a littéralement bouleversée… sur énormément de points de vue mais aussi sur la manière dont j’allais éduquer mon fils.

J’ai toujours été attirée par les pédagogies dites « actives » et c’est lors de la naissance de mon fils et la grossesse (durant laquelle j’avais plus de temps) que j’ai eu l’envie de m’y mettre activement, de proposer à mon fils qui n’allait pas aller en crèche, une éducation visant à le rendre autonome à tous points de vue, à oser s’exprimer (en étant à son écoute), à se questionner, à oser essayer, à prendre confiance en lui, à le voir s’épanouir tout en ayant des limites mais posées différemment que celles posées par la plupart des parents.

(suite…)