Étiquette : plan

La table d’exploration sensorielle

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit un billet à propos de mobilier ou d’aménagement de l’espace pour les tout-petits ; pourtant, je sais que tu les affectionnes. Voici donc quelques mots sur la table d’exploration sensorielle home made qui a élu domicile chez nous depuis un an (je ne le répéterai jamais assez : je suis à la bourre pour tout). « Table d’exploration sensorielle ? Elle se prend pas un peu la tête, là, pour un simple bac à sable ? », me diras-tu, et tu auras raison ! C’est d’ailleurs ainsi que Django l’appelle, sauf qu’il change le nom en fonction du contenu : « mon bac à sable », « mon bac à riz », « mon bac à eau »… Mais disons qu’en écrivant « table d’exploration sensorielle », j’ai tout dit quant à son utilité. Après tout, le plaisir éprouvé en plongeant les doigts dans les lentilles n’est pas un privilège réservé à Amélie Poulain. Et qu’est-ce qu’on apprend en manipulant de la sorte diverses matières à propos du poids, des quantités, des textures, etc. !

table-exploration-sensorielle-titre

En fonction de l’intérêt de l’enfant, cette table sera tour à tour ou tout à la fois terrain de jeux d’imagination, exercice de motricité fine, bac sensoriel, table des saisons ou de la nature…

(suite…)

La tour d’apprentissage (ou « learning tower »)

Toujours dans le souci, cher aux pédagogies actives, d’adapter l’environnement immédiat des tout-petits à leurs besoins, la tour d’apprentissage (ou « learning tower », « helping tower ») est un meuble conçu pour que les très jeunes enfants puissent atteindre en toute sécurité les plans de travail conçus à hauteur d’adulte. Il s’agit donc…

  • d’inclure les plus jeunes dans les menues tâches de la vie quotidienne (bébé n’est plus tout seul à jouer par terre, il est à hauteur de son papa qui cuisine) en mettant à leur disposition une structure sécurisée et confortable,
  • de promouvoir de la sorte l’autonomie de l’enfant (en lui permettant d’accéder à l’évier pour se laver seul les mains, par exemple),
  • de développer le sentiment d’appartenance familiale et l’estime de soi,
  • de proposer un matériel qui stimule la motricité de l’enfant, sans contrainte et en toute sécurité (motricité libre).

Cela fait longtemps que je te promets cet article… mais il est tellement difficile de se procurer une tour d’apprentissage en Europe qu’il m’est encore aujourd’hui difficile de te présenter une sélection digne de ce nom. Pourtant, je suis convaincue de l’utilité de l’objet.

Voici donc une présentation des modèles les plus connus – parmi lesquels mes préférés n’ont malheureusement pas de revendeurs européens (à ma connaissance) – et des solutions DIY qui se révèlent, selon moi, la meilleure alternative. EDIT février 2016 : désormais, tu trouveras dans cet article des plans à télécharger gratuitement ! Merci à Angélique, Mathieu et Louison Vallat de les avoir offerts à la communauté de Minuscule infini !!!

tour-apprentissage-learning-tower-02

(suite…)

Le cube évolutif ou la chaise montessori

  • Meuble d’appui pour les tout-petits qui apprennent à se lever,
  • « chariot » de marche avec lequel le bébé qui apprend à marcher traverse la maison,
  • chaise évolutive qui accompagne l’enfant depuis l’apprentissage de la position assise jusqu’à l’âge de quatre ou cinq ans,
  • tabouret,
  • rehausseur,
  • table pour enfant (et plus tard, table de nuit)
  • ou petite bibliothèque…

Un meuble pour promouvoir la motricité libre et aménager l’espace à hauteur des tout-petits. Je parie que ton bébé sera sûrement très heureux de le trouver sur route, dès l’âge de sept ou huit mois… jusqu’à l’âge adulte – qui dit mieux ? – !

Et parce qu’il n’est pas si facile à se procurer (comme sa grande sœur, la « learning tower »), Minuscule Infini te propose cette petite sélection :

chaise-evolutive-montessori (suite…)