Feutrer la laine pour donner vie aux fées

Mon homme ayant eu la gentillesse de remplacer l’écran du téléphone que j’avais lamentablement laissé s’écraser au sol cet été, j’ai retrouvé quelques photos de créations en laine réalisées au printemps dernier. La plupart d’entre elles sont toutefois parties rejoindre les jardins d’enfants de l’école sans que j’aie eu l’idée de les immortaliser. Qu’importe, puisque c’est le plaisir de piquer la laine et de lui donner vie qui me plaît surtout. Mon amie Caroline, une autre maman de l’école qui m’a initiée au feutrage de figurines en laine, raconte qu’au bout d’un certain temps passé à piquer, les personnages commencent à lui parler ; peu importe, dit-elle, qu’ils ne ressemblent encore à rien, elle sait à partir de ce moment-là qu’elle est sur la bonne voie.

Si toi aussi tu as envie de t’initier à cette technique de feutrage relativement simple et rapide, sache que le principe est de réaliser une silhouette rigide en piquant assez longuement de la laine brute avec une aiguille de gros diamètre. Ensuite, il suffit d’habiller celle-ci de laine colorée au gré de sa créativité, en piquant la laine à l’aide d’une aiguille plus fine. Tu trouveras tout le matériel nécessaire pour tes futures créations dans la boutique française Au son des grillons. 

Pour débuter ou pour feutrer la laine avec de jeunes enfants, on peut réaliser des formes à l’aide d’emporte-pièces (et utiliser ensuite celles-ci pour décorer des cartes de vœux ou réaliser des broches par exemple). Pour plus de renseignements, je t’invite à (re)lire l’article « De la laine cardée pour la table des saisons« .

Continuer la lecture de « Feutrer la laine pour donner vie aux fées »

Plutôt que jeter #4 : transformer un lange en « béguin minute »

Non, non, je n’ai pas renoncé à partager gratuitement des patrons de couture très simples sur la Toile : je ne couds tout simplement quasi plus rien de « neuf » ; je répare, je rapièce, je transforme un vieux pantalon de papa en short pour les enfants ou une robe en pantalon de pyjama, mais pas le moindre magazine de couture n’est venu enrichir ma collection depuis deux ans et je n’ai acheté de tissu que pour des projets spéciaux (telle la petite poupée d’inspiration Waldorf cousue pour mon filleul). Je n’ai plus le temps de coudre la garde-robe des enfants et même si je l’avais, l’envie n’y serait pas : la couture a toujours été pour moi un outil plus qu’une passion, et j’aime décidément bien trop les vêtements éthiques pour enfants que pour éprouver la nécessité d’inventer et de coudre mes propres modèles.

Du coup, si je me mets derrière mes machines, il faut que cela soit hyper rentable : un parfait compromis entre 1) voir diminuer la montagne de tissu de récup’ qui menace d’envahir mon chez-moi, 2) dans une durée de temps plus que raisonnable, 3) pour un résultat qui promet d’être probant. Autant de considérations qui me décident à rédiger ce tutoriel particulièrement facile d’un béguin réalisé pour ma poupée l’été dernier et qui s’avère parfait pour le printemps qui vient de poindre.

Ce « béguin minute » est réalisé à partir d’un petit lange en coton organique qui ne nous servait plus et auquel je suis particulièrement heureuse d’avoir donné une nouvelle vie tant je l’aimais. Je suis sûre que toi aussi tu trouveras bien un joli lange taché ou avec un fil tiré que tu pourras transformer en joli béguin : grâce à lui, c’est un ourlet en moins que tu devras coudre, et autant d’énergie et de temps sauvés !

Continuer la lecture de « Plutôt que jeter #4 : transformer un lange en « béguin minute » »

Les plus belles figurines d’animaux en bois

Si les adeptes de la pédagogie Montessori utilisent généralement les figurines d’animaux en plastique de type Schleich pour leur caractère ultra-réaliste, les familles qui instaurent chez elles une ambiance Waldorf leur préfèrent les figurines en bois, utilisées pour les jeux libres ou les tables des saisons. Toutes constituent des petits présents de naissance ou d’anniversaire idéaux, décorant joliment les étagères des chambres d’enfants. En ce qui concerne les animaux en bois, mon conseil est de les choisir non vernis, d’une épaisseur qui leur permette à la fois de tenir aisément debout et d’être manipulés par des petites mains, peints avec des couleurs hydrosolubles et des huiles non toxiques, et fabriquées dans un bois issu de forêts gérées durablement.

 

figurines-animaux-bois

[sources images : 1-3-4-5-6, catalogues des marques citées ; 2, A Blessed Nest]

Continuer la lecture de « Les plus belles figurines d’animaux en bois »

Ritualiser le temps : à la rencontre du printemps au bois de Halle

 

bois-de-halle-02

En avril, le bois de Halle, situé à quelques kilomètres de Bruxelles, se pare d’un émouvant tapis de jacinthes sauvages. L’endroit est complètement magique : toute la forêt embaume le parfum si caractéristique de ces fleurs et revêt un mauve profond qui contraste avec la sombre verticalité des arbres.

En découvrant le lieu, je me suis dit que son cadre féérique se prêterait particulièrement bien à une activité de printemps dans l’esprit de la pédagogie Steiner-Waldorf : la balade et le pique-nique pourraient par exemple être introduits par un conte et une quête dans les bois, à la recherche de la princesse jacinthe et de son bébé-racine… À cogiter pour une prochaine fois ! Quoi qu’il en soit, la floraison de jacinthes est incontestablement une magnifique découverte pour introduire le printemps, parler du cycle des saisons et ritualiser le temps.

bois-de-halle-01

Continuer la lecture de « Ritualiser le temps : à la rencontre du printemps au bois de Halle »

Ritualiser le temps : des cloches & des œufs (+ un CONCOURS tout doux)

cloches-et-oeufs---05Cette année les cloches se sentaient bien chez nous, elles ont décidé de rester.

Pour le plus grand plaisir de Django… et de nos pauvres oreilles !

cloches-et-oeufs---04 cloches-et-oeufs---03La chasse s’est déroulée beaucoup trop rapidement : j’avais tracé un chemin excessivement évident avec les cloches et, tout à son bonheur, mon petit garçon n’en a fait qu’une bouchée.

Mmmmh… J’apprécie de plus en plus ces moments de ritualisation du temps, car je sens qu’ils réjouissent particulièrement Django. Malheureusement, je ne les prépare pas encore assez bien pour en faire de vrais fêtes. Mais j’y travaille, j’y travaille, et c’était une excellente occasion de s’éloigner de l’ambiance anxiogène de la capitale pour migrer trois jours dans la maison (et surtout le jardin !) de mes parents.

cloches-et-oeufs---01 cloches-et-oeufs---02

Concours La p’tite Manufacture

Les cloches sont passées pour toi aussi ! Pour accueillir comme il se doit le printemps, je te propose de gagner le même lange tout doux que celui que Django porte autour du cou ! Si tu t’en souviens, je te parlais déjà de mon amour pour les langes en coton bio de La p’tite Manufacture dans cet article. Pour rappel, ces langes sont fabriqués en coton biologique certifié, tissés et teints en France à partir de teintures végétales. Toujours aussi doux, les langes de La p’tite Manufacture existent dans de nouvelles couleurs, dont ce joli coloris « safran » qui m’a fait craquer.

Le site a également fait peau neuve : en plus de ses propres produits, La p’tite Manufacture propose désormais une sélection de créations pour bébés et enfants 100% françaises ! Mon coup de cœur va au sublime « Marcel », le short à bretelles et je devine que je ne suis pas la seule à qui il va plaire.

Pour jouer, cela se passe sur la page Facebook de Minuscule infini, jusqu’au 10 avril à minuit.

[édit 11/04 : c’est Edwige Girard qui remporte le lange « safran » de La p’tite Manufacture. Bravo à elle !]

lange-laptitemanufacture