Étiquette : pyjama

Ma sélection « linge de lit, literie et pyjama » pour transformer son lit en un cocon de douceur

futon-landmade

Le lit est évidemment la pièce phare des chambres d’enfants. On le rêve à la fois beau, douillet et amusant, pour qu’il véhicule du sommeil l’image la plus apaisante et positive possible. Pour ma deuxième participation au programme « experts » qui accompagne mensuellement ses boxes, No Milk Today m’a commandé un article sur le linge de lit et les pyjamas organiques. J’ai été ravie de cette proposition, qui me permet de partager le résultat des mes recherches très actives sur le sujet ces derniers mois… Fidèle à moi-même, ma sélection fait comme toujours la part belle à la laine et privilégie les marques européennes et éthiques.

Au programme :

  • du linge de lit en coton biologique,
  • la gigoteuse parfaite,
  • des couettes et des (sur)matelas en laine locale
  • et des pyjamas tout doux et légers.

(suite…)

Pyjama party ! (+ concours Ooplaboo)

Depuis que je suis grande, je ne porte plus de pyjama. Moi, ce que j’aime, c’est me blottir toute nue sous la couette contre mon homme. D’ailleurs, les rares fois où j’ai encore l’occasion de dormir en collectivité, j’oublie systématiquement mon pyjama. C’est très ennuyeux : il faut toujours que je trouve une bonne âme pour me prêter un t-shirt ample ou une chemise de nuit. Je ne te parle même pas de l’horrible dilemme qu’a été pour moi le choix d’un pyjama pour la maternité. Les dimanches en pyjama, ce n’est pas mon truc non plus. Je ne me maquille ni ne me coiffe beaucoup, mais j’aime m’habiller et je me sens drôlement mieux dans mon jupon en tulle de princesse pour glander à la maison avec mon chéri et mon petit garçon.

Enfant, par contre, c’était une toute autre histoire ! Je me rappelle avec tendresse des soirées passées à jouer avec ma petite sœur – pyjama deux pièces pour elle, robe de nuit pour moi – depuis nos lits respectifs dans la chambre que nous partagions. Je me souviens des petits matins que nous passions toutes les deux sagement assises en pyjama devant la télévision pour laisser nos parents dormir, en mangeant des tartines au chocolat (une pâte à tartiner d’une marque bien connue que j’ai désormais bannie de mon chez-moi, comme la télé, d’ailleurs – les temps gens changent) que je plongeais dans d’interminables bols de cacao.

pyjama-party

(suite…)